du 24 janvier 2019
Date

Choisir une autre édition

Le groupe de Redmond a révélé le blocage et cherche les prochaines étapes à suivre. Selon le Financial Times, l’opérateur China Unicorn aurait bien reçu une demande du gouvernement de bloquer le moteur de recherche pour « contenus illégaux ».

Reuters affirme que Bing était le dernier moteur étranger accessible derrière la Grande Muraille numérique chinoise, alors que Google est sous le feu des critiques pour son propre projet, Dragonfly.

Le blocage intervient dans un contexte de conflit commercial entre les États-Unis et la Chine.

Microsoft Bing bloqué en Chine
chargement Chargement des commentaires...