du 05 juin 2018
Date

Choisir une autre édition

Microsoft a bien racheté GitHub, pour 7,5 milliards de dollars

C'est fait ! Après des rumeurs insistantes ces derniers jours, les deux sociétés ont officialisé le changement de propriétaire du service, utilisé par plus de 28 millions de développeurs dans le monde.

Microsoft met en avant son implication dans le développement logiciel et la promotion de l'open source ces dernières années. Le groupe et ses employés sont ainsi l'un des plus gros contributeurs en la matière désormais. De son côté, le nouveau PDG de GitHub (Nat Friedman, fondateur de Xamarin) l'assure : la société va rester indépendante, garder son esprit et continuer d'avancer pour faciliter la vie des développeurs et permettre la promotion de l'open source.

GitHub et Microsoft travaillent main dans la main depuis bien longtemps, Visual Studio (Code) ayant intégré la plateforme de manière plus ou moins native, Windows disposant d'un client GitHub, etc. Cela devrait donc se renforcer.

Mais déjà, des voix s'élèvent contre l'acquisition de la plus grosse base de code open source par le géant américain, notamment sur Twitter. D'autres rappellent que GitHub a toujours été une société privée, ainsi qu'une plateforme en ligne dont le code principal n'est pas ouvert, et que ce rachat n'y change rien.

Ainsi, les problèmes de centralisation posés par le service existaient déjà, l'acquisition par Microsoft ne faisant que les mettre en lumière. De son  côté, le concurrent GitLab se frotte les mains, promotion à l'appui, et indique que nombreux sont ceux qui importent leurs projets au sein du service.

Pour rappel, git étant par nature décentralisé, il est très facile de déplacer un dépôt d'un service à un autre. Les choses se complexifient par contre un peu dès que l'on se penche sur les services annexes comme la gestion de bugs, le wiki, etc. Les plus taquins noteront que la première réaction de la communauté est néanmoins de remplacer l'utilisation d'un service centralisé et privé par un autre. La différence étant l'existence d'une version open source communautaire.

Dans tous les cas, il faudra sans doute du temps pour comprendre les implications de ce rachat et voir où Microsoft va mener GitHub désormais. Il faut espérer que cela sera pour le meilleur, ce qui semble être actuellement le cas de ses outils pensés pour les développeurs. Plutôt que pour le pire, comme l'évolution de Skype ces dernières années.

chargement Chargement des commentaires...