du 05 juin 2018
Date

Choisir une autre édition

Microsoft a bien racheté GitHub, pour 7,5 milliards de dollars

C'est fait ! Après des rumeurs insistantes ces derniers jours, les deux sociétés ont officialisé le changement de propriétaire du service, utilisé par plus de 28 millions de développeurs dans le monde.

Microsoft met en avant son implication dans le développement logiciel et la promotion de l'open source ces dernières années. Le groupe et ses employés sont ainsi l'un des plus gros contributeurs en la matière désormais. De son côté, le nouveau PDG de GitHub (Nat Friedman, fondateur de Xamarin) l'assure : la société va rester indépendante, garder son esprit et continuer d'avancer pour faciliter la vie des développeurs et permettre la promotion de l'open source.

GitHub et Microsoft travaillent main dans la main depuis bien longtemps, Visual Studio (Code) ayant intégré la plateforme de manière plus ou moins native, Windows disposant d'un client GitHub, etc. Cela devrait donc se renforcer.

Mais déjà, des voix s'élèvent contre l'acquisition de la plus grosse base de code open source par le géant américain, notamment sur Twitter. D'autres rappellent que GitHub a toujours été une société privée, ainsi qu'une plateforme en ligne dont le code principal n'est pas ouvert, et que ce rachat n'y change rien.

Ainsi, les problèmes de centralisation posés par le service existaient déjà, l'acquisition par Microsoft ne faisant que les mettre en lumière. De son  côté, le concurrent GitLab se frotte les mains, promotion à l'appui, et indique que nombreux sont ceux qui importent leurs projets au sein du service.

Pour rappel, git étant par nature décentralisé, il est très facile de déplacer un dépôt d'un service à un autre. Les choses se complexifient par contre un peu dès que l'on se penche sur les services annexes comme la gestion de bugs, le wiki, etc. Les plus taquins noteront que la première réaction de la communauté est néanmoins de remplacer l'utilisation d'un service centralisé et privé par un autre. La différence étant l'existence d'une version open source communautaire.

Dans tous les cas, il faudra sans doute du temps pour comprendre les implications de ce rachat et voir où Microsoft va mener GitHub désormais. Il faut espérer que cela sera pour le meilleur, ce qui semble être actuellement le cas de ses outils pensés pour les développeurs. Plutôt que pour le pire, comme l'évolution de Skype ces dernières années.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Pour Logitech, les trimestres se suivent et se ressemblent, ce qui dans son cas est plutôt une bonne nouvelle. L'entreprise suisse, spécialisée dans les périphériques pour PC, affiche un chiffre d'affaires de 864,4 millions de dollars au troisième trimestre de son exercice 2019, soit une hausse de 6 % sur un an. Son bénéfice net progresse quant à lui de 40 % pour atteindre 112,8 millions de dollars.

Le segment le plus lucratif pour Logitech reste le Gaming qui pèse 214 millions de dollars sur le dernier trimestre, soit près d'un quart du chiffre d'affaires, et a progressé de 23 % sur un an. On retrouve ensuite les dispositifs de pointage (souris, trackball…) pour 149 millions de dollars (+6 % sur un an) et les claviers pour 144 millions de dollars (+14 % sur un an).

Toutes les sections ne sont toutefois pas au beau fixe, notamment les enceintes mobiles qui ont vu leurs revenus fondre de 35 % en un an à 96 millions de dollars. Pire encore, la domotique,un secteur pourtant porteur ailleurs, est en chute libre chez l'équipementier suisse, avec seulement 20 millions de dollars de revenus, en baisse de 49 % sur un an.

Copié dans le presse-papier !

Cette limite de cinq transferts avait déjà été mise en place en Inde, tandis que le reste du monde était limité à vingt. Le résultat est jugé satisfaisant par Facebook (propriétaire de la messagerie) : « La limite de transfert a considérablement réduit le nombre de messages transférés », affirme un porte-parole au Monde.

La société généralise donc cette limitation au niveau mondial dès aujourd'hui (que ce soit vers un groupe ou un utilisateur), explique Victoria Grand, vice-présidente chargée des politiques et de la communication.  

Rappelons qu'un groupe peut contenir 256 personnes. Avec cinq transferts, vous pouvez donc toucher 1 280 personnes au maximum, contre plus de 5 000 auparavant. Dans tous les cas, le but est d'essayer de lutter contre la diffusion de fausses informations.

Copié dans le presse-papier !

Après l'annonce de Salesforce de doubler ses effectifs sur l'île (1 500 emplois sur 5 ans), le Premier ministre d'Irlande Leo Varadkar peut à nouveau se réjouir sur Twitter.

Lors d'un discours à Dublin, Sheryl Sandberg (directrice générale adjointe du groupe) annonce la création de 1 000 postes cette année, comme le rapporte Reuters.

Ils seront répartis dans plusieurs dizaines d'équipes en charge de la sécurité, du juridique, du marketing, etc. Le total des effectifs passera alors à 5 000 employés en Irlande.

La dirigeante reconnaît que « Facebook a connu des temps difficiles ces dernières années ». « Nous devons faire mieux pour préserver la sécurité des personnes sur notre plateforme », ajoute-t-elle.

Copié dans le presse-papier !

Nouvelle version pour la messagerie Telegram, qui s’occupe une fois de plus des groupes en priorité. Leur gestion s’assouplit avec la disparition du concept de « supergroupe », puisque chaque groupe classique peut désormais devenir public.

La taille maximale d’un groupe est par ailleurs doublée, pouvant embarquer 200 000 personnes. Plusieurs administrateurs peuvent être choisis, avec des droits différents, l’historique permanent est activable dans n’importe quel groupe et il est possible de bloquer l’envoi de certains types de fichiers.

Pour le reste, on trouve une barre de recherche réaménagée, l’annulation d’une suppression de messages ou d’historique si l’on réagit dans les 5 secondes, un affichage plus rapide pour les aperçus des médias partagés, de nouvelles animations pour l’envoi et la réception des fichiers, ou encore la possibilité de trier les contacts par ordre alphabétique (plutôt que par dernière connexion).

La nouvelle mouture 5.2 est disponible est disponible pour Android et iOS en même temps. Notez qu’une version 1.5.8 a été diffusée pour la branche Desktop du client, notamment afin de reprendre les nouveautés liées aux groupes.

Copié dans le presse-papier !

L’autorité néerlandaise de la sécurité routière (RDW) vient d'annoncer que la voiture électrique est désormais autorisée à circuler sur les routes européennes, comme l'explique Bloomberg. Selon nos confrères, les livraisons devraient débuter dès le mois de février.

La Model 3 est actuellement annoncée à partir de 53 500 euros (incluant 6 000 euros de bonus écologique) pour la version avec « batterie grande autonomie », mais sans le pilote automatique (ajoutez 5 300 euros).

Cette autorisation intervient alors qu'Elon Musk a annoncé son intention de licencier 7 % des effectifs de la société, entraînant une baisse de plus de 13 % du cours de l'action. But de l'opération : réduire les coûts et réussir à être durablement bénéficiaire. Pour cette dernière étape, Tesla compte beaucoup s'appuyer sur la Model 3.