du 26 juin 2018
Date

Choisir une autre édition

Metal Gear Rising injouable sur Mac à cause des DRM

Un sujet apparu sur Reddit attire l'attention : le jeu Metal Gear Rising, dans sa version macOS, n'est plus jouable.

En cause, les DRM qui normalement protègent le titre contre le piratage. Non qu'ils soient incompatibles avec la plateforme d'Apple, mais la société qui en est à l'origine, Transgaming, a tout simplement fermé.

Les DRM étant pilotés par des serveurs et ceux-ci n'étant plus accessibles, ils ne peuvent plus vérifier si la copie du jeu est authentique. Conséquence, Metal Gear Rising ne peut plus se lancer.

Konami, à l'origine du jeu, n'a pas répondu aux questions posées par certains médias, comme VG247 ou Variety. Steam, qui héberge le jeu, a par contre mis à jour sa fiche pour ne plus laisser que Windows dans les plateformes supportées.

L'auteur du fil Reddit indique que la plateforme Mac n'y est pour rien et que le cas illustre à nouveau l'échec des DRM, qui « punissent les gens ayant achete des jeux légalement ». Ils s'attendent après tout à ce que les titres soient jouables après la disparition des éditeurs impliqués.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Cette nouvelle mouture apporte le support des GeForce RTX, ainsi que de la plateforme Bassin Falls et des processeurs Skylake-X Refresh.

Deux nouveaux outils de mesure de performances sont également de la partie en version bêta. Ils permettent de tester les capacités d'un processeur via les jeux d'instructions AVX2 et AVX512.

Copié dans le presse-papier !

L'opérateur précise que Londres, Cardiff, Edinburgh, Belfast, Birmingham et Manchester seront les premières à en profiter. Bien évidemment, les zones les plus fréquentées seront principalement ciblées : Hyde Park à Londres, Manchester Arena, l'aéroport de Belfast, etc.

Dans un second temps, mais toujours en 2019, dix autres villes auront elles aussi droit à la 5G : Glasgow, Newcastle, Liverpool, Leeds, Hull, Sheffield, Nottingham, Leicester, Coventry et Bristol.

EE affirme qu'il se lancera avec plusieurs « smartphones partenaires » et un routeur 5G à antenne externe pour profiter d'une connexion 5G fixe. « Les 1 500 premiers sites 5G d'EE en 2019 transporteront 25 % de l'ensemble des données du réseau, mais ne couvriront que 15 % de la population du Royaume-Uni », explique l'opérateur.

Copié dans le presse-papier !

C'est dans la vidéo d'un tweet sur le compte officiel de la série que la date a été annoncée. Elle est accompagnée d'un message : « Chaque bataille. Chaque trahison. Chaque risque. Chaque combat. Chaque sacrifice Chaque mort. Tous pour le trône ».

Pour rappel, cette ultime saison contiendra six épisodes. En attendant, HBO a mis en ligne de nombreuses vidéos sur les personnages de la série (attention aux spoilers).

Copié dans le presse-papier !

Alors que le petit monde des Battle Royale gravite autour de Fortnite depuis maintenant plusieurs mois et que son grand concurrent PlayerUnknown's Battleground semble en perte de vitesse, son éditeur va tenter de lui redonner un peu d'élan avec le lancement d'une version PlayStation 4 le 7 décembre prochain.

Les précommandes sont d'ores et déjà ouvertes sur le PlayStation Store, à partir de 29,99 euros pour l'édition de base, et jusqu'à 59,99 euros pour « l'édition du champion » qui comprend un petit paquet de monnaie virtuelle pour débloquer des objets cosmétiques et un Pass pour une future carte.

Bien évidemment, le jeu requiert un abonnement PlayStation Plus actif pour profiter de ses fonctionnalités multijoueur.

Copié dans le presse-papier !

Le 12 novembre, entre 22h et 23h, certains services du groupe étaient inaccessibles, à cause d’une fuite BGP. Un autre opérateur a déclaré des millions d’adresses IP appartenant au groupe de Mountain View, rapporte Ars Technica, qui a enquêté sur l’incident. Selon la société ThousandEyes, la recherche Google et G Suite auraient été touchés.

Un petit opérateur nigérian, MainOne Cable Company, s’est approprié 212 préfixes d’adresses IP de Google. La mauvaise déclaration a été acceptée par l’opérateur d’État chinois China Telecom après quelques minutes, et diffusée aux autres opérateurs.

Selon BGPmon, l’opérateur nigérian a aussi redirigé le trafic du service de protection anti-DDoS Cloudflare.

Selon plusieurs acteurs, dont BGPmon, Cloudflare, Google et le registre régional RIPE NCC, l’incident est très sûrement dû à une simple erreur, sans volonté malveillante de détourner du trafic sensible. Pour Cloudflare, lui et Google seraient touchés car ils sont interconnectés à l’opérateur responsable sur un point d’échange du pays. Il assure que l’effet était minimal pour ses clients.

« C’était une erreur effectuée lors d’une mise à niveau prévue du réseau, à cause d’une mauvaise configuration de nos filtres BGP. L’erreur a été corrigée en 74 minutes et un processus a été mis en place pour éviter toute récidive », a depuis assuré MainOne dans un tweet.

Selon Ars Technica, le trafic n’est jamais parvenu à sa nouvelle destination, mais s’est arrêté sur un routeur de China Telecom.

BGP est un des protocoles qui sous-tendent Internet. C’est par ce biais que les organisations déclarent leurs adresses IP. L’information est diffusée de serveur en serveur, sur tout le réseau. Mais ce vieux protocole n’impose pas de vérification des annonces. La moindre erreur (ou revendication frauduleuse d’adresses IP) peut donc être diffusée sur tout le réseau.

Cloudflare rappelle les efforts de l’industrie sur RPKI, qui permet de certifier qu’on contrôle des lots d’adresses IP. Le système est connu depuis de nombreuses années mais loin d’être assez déployé, selon l’entreprise, qui l’évoquait déjà fin septembre lors de la publication sur Internet, par erreur, de tables internes de Telekom Malaysia.