du 08 décembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Messenger Kids et vie privée : deux sénateurs demandent des comptes à Facebook

Lancée il y a quelques jours aux États-Unis, la nouvelle application du réseau social pour les enfants inquiète Ed Markey et Richard Blumenthal, comme le rapporte Recode.

Dans une lettre adressée à Mark Zuckerberg, ils expliquent que l'application « soulève un certain nombre de problèmes de confidentialité et de sécurité ». Ils posent ensuite une dizaine de questions.

Pêle-mêle, ils veulent savoir si Messenger Kids restera toujours sans publicité, si des tierces parties recevront des informations sur les parents ayant téléchargé cette application, et ce qu'il en est exactement de la « famille de compagnies Facebook » pouvant accéder aux données des jeunes utilisateurs, ce qui se passera pour les données lorsque les utilisateurs auront 13 ans, si des informations sur la géolocalisation seront récupérées, s'il existe un âge minimum, etc.

Les sénateurs attendent une réponse écrite d'ici le 4 janvier 2018.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Dernièrement, le département d'innovation stratégique de l'éditeur a été particulièrement actif. Son rôle : se pencher sur les technologies émergentes pour y trouver des applications en jeu. Dans un entretien avec IGN, en amont de DICE 2018, Lidwine Sauer détaille son travail sur la blockchain, plus qu'à la mode.

Pour elle, la blockchain est la chance d'enfin posséder des objets collectables vraiment uniques. Le registre distribué étant très difficile à falsifier. L'idée est de concevoir des objets uniques, et non un simple exemplaire d'une création existante. L'application la plus évidente, selon Ubisoft, concerne des contenus téléchargeables (DLC) propres à chaque joueur.

L'obligation de passer par une blockchain pour un tel projet n'est pas très claire, une simple base de données pouvant sûrement remplir le même office. Les perspectives commerciales, en matière d'échanges entre joueurs (un des grands marchés de Steam) n'a pas non plus été détaillé.

Le département de recherche d'Ubisoft est déjà à l'origine d'un assistant vocal, capable d'aider le joueur dans sa progression dans certains jeux, en lui fournissant des conseils personnalisés. Une bêta est proposée en anglais pour Android et iOS.

Copié dans le presse-papier !

Le salon mondial de la mobilité ouvre ses portes ce lundi à Barcelone. Mais les annonces commencent d'ores et déjà à tomber, certaines marques ayant organisé des conférences et publié leurs premiers communiqués de presse ces derniers jours.

Comme chaque année nous sommes sur place, pour saisir l'ambiance d'un marché en pleine transformation, notamment autour de la 5G, des nouvelles normes Wi-Fi, de l'internet des objets et autres solutions de paiement mobiles.

Bien entendu, il sera aussi question de smartphones, de nombreux constructeurs profitant du salon pour lancer de nouveaux modèles en ce début d'année. Vous pourrez suivre ces évènements avec nous en direct sur Twitter ou via la page dédiée à cette édition du MWC.

Copié dans le presse-papier !

La structure derrière le réseau d'anonymisation de la navigation, Tor, a publié un appel à candidatures pour remplacer la directrice actuelle, Shari Steele. Cette dernière, qui avait travaillé 15 ans à l'Electronic Frontier Foundation (EFF), quittera ses fonctions dans le projet Tor à la fin de l'année.

35 personnes travaillent actuellement pour l'organisation. Leur nouveau directeur doit afficher un soutien public sans faille à la vie privée, être au fait de la culture du développement open source et être à la fois capable de construire une communauté et de lever des fonds.

Copié dans le presse-papier !

22 procureurs généraux d'États américains et le district de Columbia ont de nouveau déposé plainte contre l'annulation de la neutralité du Net, annoncée depuis plus d'un an.

Le régulateur des télécoms, la FCC, a officiellement publié une ordonnance annulant les règles instituant la non-discrimination des contenus en 2015, sous l'administration Obama. Le vote de la commission a eu lieu à la mi-décembre.

Selon la nouvelle plainte, l'autorité ne peut pas prendre une telle décision unilatérale, sans tenir compte des preuves de l'intérêt de la neutralité du Net. Elle est rejointe par Mozilla, qui a également redéposé plainte dès la publication du document de la FCC.

Pour mémoire, la FCC a ouvertement ignoré les centaines de milliers de messages d'internautes, et les centaines d'entreprises défendant le maintien de cette protection. Selon le président de l'autorité, Ajit Pai, cette demande populaire ne fournit pas assez d'arguments juridiques pour être entendue.

Le Congrès américain a deux mois pour se prononcer sur le texte, en le validant ou non d'ici le 22 avril. La partie sera sûrement difficile pour les démocrates, partisans de la neutralité face aux Républicains, qui contrôlent le parlement.

Copié dans le presse-papier !

Lors d'une conférence, la plateforme a dévoilé hier sa feuille de route pour les 10 prochaines années et arriver à son objectif d'un milliard de clients annuels d'ici 2028. Cela passera par de nouveaux types de logements : maison de vacances, « Unique », B&B et Boutiques, en plus des habitations, chambres et lieux de vie partagés.

Deux nouveaux niveaux de qualité sont annoncés : Airbnb Plus et Beyond by Airbnb. Dans le premier cas, les logements sont « personnellement vérifiés pour la qualité et leur confort » et s'adressent donc à une clientèle exigeante. 2 000 maisons dans 13 villes sont annoncées pour le moment.

Beyond by Airbnb est un service issu du rachat de Luxury Retreats. Il sera lancé au printemps, se placera encore au-dessus de Airbnb Plus avec « des voyages conçus sur mesure » dans « les plus belles maisons du monde ».

Enfin, The Verge ajoute qu'Airbnb proposera au printemps une offre spéciale à ses « superhosts », les hôtes « qui font le maximum pour dépasser les attentes de chaque voyageur » selon la plateforme (les conditions d'accès à ce statut sont disponibles par ici). Il est question d'une réduction de 30 % sur les thermostats connectés Nest et les produits Nest Protect.