du 30 mars 2020
Date

Choisir une autre édition

Masque barrière : l’Afnor met à disposition son modèle pour particuliers et professionnels

L’Association française de normalisation explique que « la pénurie de masques chirurgicaux et FFP2 à suscité la multiplication de tutoriels et patrons pour la confection de masques de protection »… avec des « qualités hétérogènes et parfois douteuses ».

Elle a donc décidé de « capitaliser sur une expertise collective de premier plan en produisant un document de référence proposant des exigences à satisfaire pour fabrication de nouveaux masques ».

Il s’agit bien de « masques barrières » avec un « niveau d’exigence moins ambitieux que les masques chirurgicaux et FFP2 qui doivent être en priorité utilisés par les personnels de santé et les populations exposées ».

Dans son annexe, l’Afnor propose aussi une liste de laboratoires pour les entreprises souhaitant faire tester leurs prototypes avant de lancer une fabrication en série. Ce document s’adresse aussi « à celles et ceux qui disposent des matériaux et des compétences pour se lancer dans la confection artisanale. De nombreux schémas sont proposés dans le document, ainsi que des patrons prêts à l’emploi ».

L’Association rappelle enfin que « le masque barrière n’est pas soumis à une évaluation de conformité par des organismes notifiés ou laboratoires. Sa conception selon les règles de l’art, sa fabrication et son contrôle de qualité de la production reste à la responsabilité du fabricant ».

Enfin, un rappel important : « Ce masque n’exonère à aucun moment des gestes barrières. C’est une protection supplémentaire pour les personnes saines lorsqu’elles se déplacent ou travaillent », explique Rim Chaouy, responsable de pôle santé et sécurité au travail d’Afnor.

Pour le moment, la réception des documents peut prendre un peu plus de temps que prévu : « Vous êtes très nombreux à vouloir télécharger ce document. Nous vous demandons un peu de patience et de persévérance », explique l’Association. Pour récupérer les fichiers, il faudra remplir un questionnaire avec vos nom, prénom et adresse email. 

chargement Chargement des commentaires...