du 22 juin 2018
Date

Choisir une autre édition

Dans son journal, le CNRS revient sur cette technique de préparation des échantillons pour les microscopes électroniques. Il s'agit d'une avancée importante ayant débouché sur un Prix Nobel de Chimie en 2017 pour Jacques Dubochet, Joachim Frank et Richard Henderson.

« Chimistes, biologistes, physiciens et informaticiens ont donc travaillé de concert pour développer une technique qui permet aujourd’hui d’observer les cellules, virus, protéines ou encore nanoparticules sous toutes les coutures », à l'échelle de l'atome.

Mais au fait, c'est quoi la cryomicroscopie électronique ?
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Cette mouture avait été présentée lors du Computex de Taipei (lire notre compte rendu). Elle est désormais en ligne.

Elle permet d'utiliser son smartphone comme caméra IP (LiveCam), sur iOS pour le moment. Cette mouture prend en charge les haut-parleurs IP, peut réaliser des vidéos en accélérée via Smart Time Lapse, propose de la double authentification et enfin la possibilité de diffuser en direct les vidéos des caméras sur YouTube. La mise à jour pour Android arrivera en octobre.

Les nouvelles fonctionnalités sont détaillées par ici. Pour télécharger la Surveillance Station 8.2, il faudra comme toujours se rendre dans le centre de paquets.

Copié dans le presse-papier !

Alors que les loot box sont une pratique critiquée au sein des jeux vidéo, celle d'acheter des produits à l'aveugle dans des boîtes thématiques continue de faire fureur.

De nombreux services par abonnement sont d'ailleurs nés autour de cette pratique ces dernières années, chacun y trouvant son compte. L'abonné qui peut découvrir des produits, la marque qui exploite le filon à des fins publicitaires, et le service qui fait payer son statut d'intermédiaire.

De quoi inspirer MSI qui propose désormais sa propre loot box via des revendeurs classiques ? On la trouve en effet proposée en deux niveaux, à 60 et 90 euros tout de même, elle contient des « accessoires Gamer » de la marque. Mais le constructeur nous indique que l'objectif n'est pas de la vendre à part. 

En effet, il s'agit d'une opération promotionnelle qui doit être annoncée dans la journée. Ce pack doit ainsi être offert avec certains ordinateurs portables MSI. Le fait que LDLC le propose également de manière séparée tient au système informatique de la boutique en ligne. 

Copié dans le presse-papier !

La répression des fraudes publie une campagne avec six conseils pratiques pour distinguer un vrai site administratif d'un faux.

La direction s'inquiète du développement des sites se faisant passer pour ceux de l'État, réclamant une rémunération pour une démarche habituellement gratuite. Des arnaques qui coûteraient 150 millions d'euros par an aux contribuables.

Bercy recommande notamment de vérifier que le site est bien lié à service-public.fr ou finit bien en « .gouv.fr », de contrôler si la prestation est payante et de se ne surtout pas se fier à la présence d'une Marianne sur les pages.

Le Monde a d'ailleurs enquêté sur certains sites aux « démarches à un euro », qui déclenchent des abonnements cachés. Le journal s'est aussi penché sur le cas de Julien Foussard, entrepreneur visé par la justice pour pratique commerciale trompeuse et blanchiment.

Copié dans le presse-papier !

Avec ces deux processeurs Raven Ridge pour ordinateurs portables gravés en 14 nm, le constructeur nous refait le coup de l'annonce discrète, via des fiches sur son site (voir ici et ).

Il veut proposer des modèles plus performants que la gamme « U », à la manière de ce que fait Intel avec ses processeurs Core H et HK (voir notre analyse). Ainsi, fréquences et nombres d'unités sont à la hausse… et donc le TDP :

  • R5 2500U : 4C/8T, 2,0/3,6 GHz, 4 Mo de L3, Vega 8 à 1,10 GHz, TDP de 15 W
  • R5 2600H : 4C/8T, 3,2/3,6 GHz, 4 Mo de L3, Vega 8 à 1,10 GHz, TDP de 45 W
  • R3 2200G : 4C/4T, 3,5/3,7 GHz, 4 Mo de L3, Vega 8 à 1,10 GHz, TDP de 65 W
  • R7 2700U : 4C/8T, 2,2/3,8 GHz, 4 Mo de L3, Vega 10 à 1,30 GHz, TDP de 15 W
  • R7 2800H : 4C/8T, 3,3/3,8 GHz, 4 Mo de L3, Vega 11 à 1,30 GHz, TDP de 45 W
  • R5 2400G : 4C/8T, 3,6/3,9 GHz, 4 Mo de L3, Vega 11 à 1,25 GHz, TDP de 65 W

Face aux APU de bureau (G) et aux précédents modèles mobiles (U), c'est surtout le TDP qui évolue, et donc le comportement de la puce en situation réelle. Elle nécessitera un système de refroidissement plus véloce mais pourra monter plus souvent et plus haut en fréquence.

On note également que le modèle 2600H reprend le nombre d'unités graphiques de ses cousins, là où le 2800H se cale sur le 2400G à 11 unités plutôt que le 2700U qui n'en contenait que 10.

AMD précise que ses clients peuvent configurer le TDP de 35 à 54 watts en fonction de leurs besoins, ce qui impliquera là aussi des différences de performances d'une machine à l'autre. Pour les modèles « U », cette valeur pouvait varier entre 12 et 25 watts.

Copié dans le presse-papier !

Le régulateur européen donnera sa réponse dans un mois, après le dépôt par Microsoft d’une demande en ce sens vendredi de la semaine dernière, selon Reuters.

La Commission devra déterminer si le rachat de GitHub ne viole aucune règle en cours, auquel cas elle donnera son feu vert. En cas de doute, elle peut cependant déclencher une enquête.

Rappelons que l’opération a coûté 7,5 milliards de dollars à Microsoft. Il s'agissait de la plus grosse opération depuis le rachat de LinkedIn, dont les 26 milliards n’ont pas été dépassés. GitHub a cependant coûté moins cher à l’entreprise que Skype et ses 8,5 milliards de dollars.

En attendant la réponse des instances européennes, Microsoft a répété plusieurs fois que l’ouverture de GitHub ne changerait pas. Certains craignent en effet que le service d’hébergement de projets finisse par avantager les produits de Redmond.