du 23 avril 2018
Date

Choisir une autre édition

Selon Apple, un petit nombre de machines fabriquées entre octobre 2016 et octobre 2017 seraient touchées par un souci de batterie.

Une page officielle a donc été ouverte afin que les utilisateurs testent le numéro de série de la machine. Si le test répond que le MacBook Pro (sans Touch Bar) est concerné, il faudra contacter un Apple Store ou n'importe quelle boutique APR (Apple Premium Reseller).

Le remplacement de la batterie est gratuit. On ne connaît pas l'origine du problème, Apple précisant simplement qu'il n'est pas lié à la sécurité. Probablement un défaut provoquant une décharge plus rapide ou une charge plus lente.

MacBook Pro 13 pouces : un programme de remplacement pour la batterie
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Au travers d’un décret paru aujourd’hui au Journal officiel, le gouvernement a élargi le dispositif qui permet depuis 2013 à une supposée victime de gagner du temps et d'obtenir un rendez-vous auprès du service de police ou de gendarmerie de son choix pour déposer et signer sa plainte.

Jusqu’ici restreint aux atteintes aux biens (de type vol ou vandalisme), le téléservice de pré-plainte en ligne devrait bientôt permettre de dénoncer, dans le cadre d’une expérimentation d’un an :

  • Un délit de « provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'une personne à raison de son origine ou de son appartenance ou de sa non-appartenance à une ethnie, une nation, une prétendue race ou une religion ou à raison de son sexe, de son orientation sexuelle ou identité de genre ou de son handicap ».
  • Un délit de diffamation ou d'injure à l'égard d'une personne « à raison de son origine ou de son appartenance ou de sa non-appartenance à une ethnie, une nation, une prétendue race, une religion déterminée ou à raison de son sexe, de son orientation sexuelle ou de son identité de genre ou de son handicap ».
  • Une discrimination (raciale, ethnique, etc.)

« Cette extension doit faciliter les démarches des victimes de telles infractions, mais également l'établissement formalisé du procès-verbal de plainte lors de la réception de l'usager au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie, puisque les données déclarées par le biais du téléservice sont transmises aux logiciels de rédaction des procédures de la police nationale (LRPPN) et de la gendarmerie nationale (LRPGN) », explique la CNIL dans son avis afférent à ce décret.

Copié dans le presse-papier !

Annoncée il y a quinze jours et disponible en bêta sur Android depuis la semaine dernière, l'application de streaming de Valve devait débarquer sur iOS, mais Apple en a décidé autrement à cause de « conflits d'activité avec ses lignes directrices ».

Sur Twitter, le compte Steam Database donne quelques détails sur le déroulement de cette histoire : « Le lundi 7 mai, Apple a approuvé l'application Steam Link pour publication. Le mercredi 9 mai, Valve a publié un communiqué pour son application. Le lendemain matin, Apple a retiré son approbation ».

Valve indique alors avoir fait appel, « en expliquant que l'application Steam Link fonctionne simplement comme un bureau à distance semblable à de nombreuses applications déjà disponibles sur l'App Store ». La demande en appel a aussi été refusée par Apple, empêchant la publication de Steam Link sur iOS.

Maintenant que Steam s'est exprimé publiquement les raisons du refus d'Apple, il faudra voir si la société à la Pomme reviendra sur le sujet, soit par des explications, soit par une autorisation de publication.

Copié dans le presse-papier !

La firme a eu beau expliquer que quelques cas seulement avaient été repérés dans le monde et se justifier sur ses tests, l'affaire avait pris de l'ampleur : c'était le fameux « bendgate ».

Un recours collectif avait été déposé en Californie. La procédure n'est pas terminée, mais la juge Lucy Koh, en charge de l'affaire, a tranché : oui Apple savait que ses iPhone 6 et 6 Plus se pliaient plus facilement.

Comme le rapporte Motherboard, la documentation interne fournie par l'entreprise ne laisse pas de doute : l'iPhone 6 est décrit comme 3,3 fois plus pliable que l'iPhone 5s, et l'iPhone 6 Plus 7,2 fois.

Certes la taille des appareils jouent beaucoup, de même que la finesse. L'iPhone 5s faisait 4 pouces et était plus épais, contre 4,7 et 5,5 pouces pour ses successeurs. Mais personne n'a attaqué ce point : c'est la négation d'Apple qui a déclenché les hostilités.

La documentation interne d'Apple est claire sur ce qu'elle savait, puisque les iPhone 6 y étaient décrits comme « susceptibles de plier plus facilement comparés aux générations précédentes ».

L'histoire aurait pu en rester là, mais une « maladie tactile » a ensuite pris le relai, certains utilisateurs n'arrivant plus à effectuer leurs actions correctement sur l'écran. Là encore, la documentation pointe un renforcement de la carte mère un an et demi après la commercialisation de l'iPhone 6.

Le procès continue, et son issue est pour l'instant incertaine.

Copié dans le presse-papier !

Cette gamme de mini-PC s'adresse principalement aux professionnels ayant besoin d'une solution Quadro de NVIDIA.

La QK5P100 mesure 184,6 x 184,6 x 71,5 mm, tandis que les dimensions des QK7P3000 et QK7P5000 sont de 203 x 210 x 62,2 mm. La première intègre une Core i5, contre un Core i7 pour les deux autres ; avec jusqu'à 32 Go de DDR4 dans les deux cas. Du Wi-Fi 802.11ac, Bluetooth 4.2, ports USB 3.0 et une sortie HDMI 2.0 sont également présents.

Voici le détail des trois versions des Zbox Q :

  • QK5P1000 avec Core i5-7200U et Quadro P1000 à 859,90 euros
  • QK7P3000 avec Core i7-7700T et Quadro P3000 à 1 559,90 euros
  • QK7P5000 avec Core i7-7700T et Quadro P5000 à 3 290,90 euros
Copié dans le presse-papier !

Lors de sa conférence « Synology 2018 » en octobre dernier (lire notre compte rendu), le fabricant présentait plusieurs nouveautés, dont l'interface d'administration DSM 6.2 . La bêta était mise en ligne dans la foulée, suivie d'une deuxième début janvier.

Désormais, la version finale est disponible pour tous les NAS à partir des DSx11. Les nouveautés sont nombreuses (lire notre analyse) et les notes de versions détaillées se trouvent par ici.

Pêle-mêle, nous pouvons citer un LUN avancé avec des performances en hausse, de nouveaux gestionnaires iSCSI et de stockage, Snapshot Replication, Synology High Availability 2.0, le support de Btrfs sur certains NAS avec une puce ARM (DS218 et DS418 pour commencer), une sécurité renforcée, etc.