du 03 juillet 2019
Date

Choisir une autre édition

Sans surprise, la prochaine version majeure de Linux Mint, estampillée 20, sera exclusivement 64 bits. Conséquence logique du choix de Canonical, Mint étant basée sur Ubuntu.

Selon Clément Lefèbvre, fondateur de Mint, la plupart des développeurs sont satisfaits de la décision. Il note que Canonical a répondu aux inquiétudes autour des cas Steam, Wine et autres, de manière a priori satisfaisante. La question reste importante pour Mint, qui continuera à surveiller la situation.

La situation est toutefois moins problématique pour les utilisateurs de Mint. Toutes les versions de la distribution sont supportées cinq ans, Mint n’utilisant que des moutures LTS d’Ubuntu comme socle. Mint 20 sera ainsi basée sur Ubuntu 20.04.

Sur une note différente, Clément Lefèbvre s’inquiète de Snap et du pouvoir que prend la solution de conteneurs logiciels de Canonical. Il remarque notamment que la promesse qu’il ne remplacerait pas Apt est en train d’être brisée.

Ubuntu envisage en effet de remplacer le paquet classique de Chromium par une « boite vide » qui renverrait alors vers le snap correspondant. Pour les distributions basées sur Ubuntu et utilisant donc Apt, cela signifie une dépendance au client Snap qui n’était pas prévue. Les développeurs de Mint espèrent pouvoir s’entretenir bientôt avec Canonical sur le sujet.

Linux Mint 20 n'aura pas de version 32 bits, inquiétudes autour de Snap
chargement Chargement des commentaires...