du 15 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Estampillée Sylvia, cette nouvelle mouture de la distribution GNU/Linux n’est pas seulement une « release à point » condensant les correctifs sortis de la précédente.

Qu’il s’agisse de l’édition MATE ou Cinnamonn, des améliorations sont présentes. Par exemple, une gestion simplifiée des logiciels via le gestionnaire, dont l’interface (inspirée de GNOME Software) a été remaniée. Il prend en charge les paquets Flatpak (comprenant les binaires et dépendances), dont le support est intégré au système.

Autre apport important, une révision complète de l’outil de sauvegarde. Entièrement réécrit, il se concentre sur le dossier home de l'utilisateur, ou sur une sélection de logiciels. Linux Mint 18.3 introduit également Timeshift, chargé de créer et restaurer des snapshots du système. Il est présenté comme le compagnon du Backup Tool puisqu’il sauvegarde le système lui-même et non les données personnelles.

Linux Mint : une bêta pour la version 18.3
chargement Chargement des commentaires...