du 28 novembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Né des cendres de CyanogenMod, ce système d'exploitation est une alternative à Android, notamment pour les terminaux délaissés par les fabricants.

Les branches actuelles sont les 14.1 (Android 7.x Nougat) et 15.1 (Android 8.x Oreo). Elles ont eu récemment droit à quelques nouveautés, dont des correctifs de sécurité. Le développement est néanmoins ralenti car les équipes passent sur LineageOS 16.0, basé sur Android 9.0 Pie. « Nous n'avons pas encore d'estimation sur la date de sortie, mais nous pouvons vous dire que nous nous rapprochons », expliquent les développeurs.

Par contre, c'est la fin des mises à jour pour plusieurs smartphones et tablettes, car les personnes en charge de les maintenir à jour sont absentes ou ne veulent plus continuer. Sur la branche 15.1, les Motorola Moto Z2 (albus) et Xiaomi Redmi Note 5 (tournoyant) sont concernés.

Sur la 14.1 la liste est bien plus longue : Xiaomi Redmi 1S (armani), Motorola Moto G4 (Athènes), Moto X Édition Pure/Style 2015 (Clark), LG G3, Nexus 7 2013 LTE (deb), Galaxy Tab S2 9.7, Samsung Galaxy Note 3 (ha3g), Xiaomi Mi Max (hydrogène), Samsung Galaxy S5 3G (k3gxx), Xiaomi Redmi Note 3 (kenzo), Galaxy Note 10.1 2014 LTE (lt03lte), Huawei Ascend Mate 2 (mt2), Oppo N3 (n3), Samsung Galaxy Note 8.0, OnePlus X (onyx), Htc 10 (pme), Sony Xperia L (taoshan), LG G Pad 7.0, LG G Pad 8.3 (v500) et G Pad X T-Mobile (v521).

LineageOS 14.1 et 15.1 laissent de côté une vingtaine de terminaux, le travail sur la 16.0 avance
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Razer vient de se lancer dans une opération commerciale complètement improbable. Le fabricant de périphériques propose en effet à ses clients de laisser tourner un mineur de cryptomonnaie en tâche de fond, en échange de points de fidélité.

Il leur faut pour cela télécharger le logiciel Razer SoftMiner, qui se chargera de miner diverses cryptomonnaies (la marque ne précise pas lesquelles) en exploitant la carte graphique de l'utilisateur.

Razer affirme qu'un possesseur de GTX 1050 ou de Radeon RX 460 devrait pouvoir récupérer environ 500 Razer Silver par jour. Ces points ont une durée de vie limitée à un an et peuvent être échangés contre des lots à cette adresse.

21 000 points permettent d'obtenir une copie Steam du jeu Torchlight (souvent soldé sous la barre des 5 euros). Pour un tapis de souris RGB, il faudra cumuler 84 000 points (soit près de six mois de minage continu) tandis que pour un clavier tel que le Huntsman Elite, comptez 280 000 points, soit près d'un an et demi d'efforts.

Copié dans le presse-papier !

Conformément à ce que prévoyait la récente loi adaptant le droit français au RGPD (voir notre article), le gouvernement a publié ce matin au Journal officiel l’ordonnance procédant à la réécriture intégrale de la loi dite « CNIL » de 1978.

L’exécutif a expliqué hier, à l’issue du Conseil des ministres, que ce texte apportait, dans une optique de simplification, les « corrections formelles » et « adaptations nécessaires » aux nombreuses modifications induites par le RGPD. Il entrera en vigueur en « au plus tard le 1er juin 2019 », en lien avec un (long) décret paru en août dernier suite à l’adoption du projet de loi sur les données personnelles.

Un projet de loi de ratification de cette ordonnance devra être déposé devant le Parlement dans un délai de six mois, ce qui permettra éventuellement aux députés ou sénateurs d’amender certaines dispositions.

Copié dans le presse-papier !

Il vient d'apparaître sur ARK et semble basé sur une ancienne génération dont le nom aurait changé. Comparé au B360 il dispose en effet de 20 lignes PCIe, de 14 USB, mais d'aucun USB 3.1 Gen 2. Son Management Engine passe de la version 12 à 11 et l'intégration du Wi-Fi n'est plus de la partie.

Il est ainsi en tous points identique à un H270, sans les avantages principaux de la série 300. C'est sans doute ce qui a poussé Intel à rester sur une dénomination en série B, plutôt que H (même si cela n'a pas plus de sens).

Alors qu'une partie de la communication du constructeur consiste à montrer qu'il apprend de ses erreurs pour un meilleur avenir, on voit ici que dans la pratique, les mauvaises habitudes perdurent.

Reste à voir ce que les partenaires feront de ce chipset, dont le seul intérêt est de proposer un « nouveau » modèle en réutilisant de vieilles puces en 22 nm, et ainsi contourner la pénurie actuelle en 14 nm.

Copié dans le presse-papier !

La nouvelle version du système vous permettant de préserver votre anonymat en ligne corrige quelques bugs et met à jour ses principaux outils : noyaux Linux 4.18.20, Tor Browser 8.0.4 et Thunderbird 60.3.0.

Pour le reste, trois changements sont à noter. Le premier concerne l'ajout d'une étape de confirmation entre le téléchargement et l'application d'une mise à jour. Le second consiste à afficher un message d'alerte lorsque le système est lancé depuis une machine virtuelle.

Enfin, Autocrypt est désormais désactivé par défaut dans Thunderbird pour éviter l'envoi de message non chiffrés par erreur.

Copié dans le presse-papier !

Le jeu est pour le moment le seul à exploiter cette technologie promise sur une vingtaine de titres en septembre. Pour rappel, il s'agit d'entraîner une IA à régler les soucis d'aliasing dans un jeu précis, puis d'utiliser le modèle qui en résulte en temps réel afin d'offrir un meilleur ratio résultat/performances.

NVIDIA utilise les Tensor Core de son architecture Turing, présents au sein des GeForce RTX. FF XV Windows Edition avait ainsi déjà été utilisé comme démonstration pour la presse, à travers son outil de mesure de performances.

Désormais, le jeu complet bénéficie lui aussi du DLSS. Le tout est néanmoins annoncé en bêta, sans doute pour parer à d'éventuels bugs qui pourraient survenir, comme ce fût le cas pour le ray tracing dans Battlefield V.

Pour tester cette fonctionnalité, il vous faudra le dernier patch du jeu, ainsi que les pilotes 417.35 qui viennent d'être mis en ligne. Quelques bugs sont corrigés au passage.