du 07 décembre 2017
Date

Choisir une autre édition

LineageOS : des nouveautés pour les versions 14.1 et 13.0, la 15 passera directement à Android 8.1

Née sur les cendres de CyanogenMod, LineageOS propose également des firmwares alternatifs pour bon nombre de terminaux mobiles. La version 14.1 est basée sur Android 7.1, contre Android 6.0 pour la 13.0.

Des mises à jour sont disponibles depuis peu pour ces deux dernières, avec notamment les correctifs de sécurité Android d'octobre et novembre, ainsi que pour la faille KRACK. Des améliorations sont également de la partie. Les notes de versions se trouvent par ici.

L'équipe en profite pour faire le point sur la prochaine mouture de son système, basée sur Android 8 (Oreo). « Un certain nombre de versions non officielles de LineageOS 15.0 existent, dont certaines sont construites par nos propres responsables » peut-on lire dans le billet de blog. Elles ne sont en aucun cas représentatives de la version finale, mais permettent de se faire une première idée d'Oreo.

Lineage ajoute que, « maintenant qu'Android 8.1 est disponible, nous prévoyons de passer directement à la branche 15.1 et nous allons fusionner tout notre travail pour la version 15.0 ». Aucune date concernant LineageOS 15.1 n'a été précisée pour le moment.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Samsung annonce un investissement de 6 milliards de dollars d'ici 2020 pour développer sa technologie Extreme Ultraviolet (EUV) dans son usine de Hwaseong en Corée. Elle permet de créer des motifs plus fins et denses qu'avec les autres méthodes de gravure, grâce à une longueur d'onde plus courte.

Le fabricant compte utiliser cette technologie avec son procédé de gravure Low Power Plus (LPP) de 7 nm au cours de la seconde moitié de 2018, un calendrier déjà annoncé durant l'été 2017. Les lignes de production de l'usine de Hwaseong devraient être prêtes en 2020.

Cette annonce intéresse Qualcomm qui « prévoit que ses prochains chipsets mobiles Snapdragon 5G utiliseront la technologie 7nm LPP EUV de Samsung ». Les puces seront ainsi plus petites, avec une meilleure efficacité énergétique, mais le constructeur ne donne pas beaucoup plus de détails pour le moment.

Copié dans le presse-papier !

Comme d'autres, le service veut s'assurer de la « qualité » de ses partenaires dans le cadre de son offre Premium. Ainsi, il impose désormais de nouveaux critères.

Les annonceurs devront disposer d'un compte vérifié, publier régulièrement du contenu vidéo, accepter les règles en matière de contenu « brand safe » et les conditions du programme Amplify.

Copié dans le presse-papier !

« N'achetez pas de PC connecté en 4G, la 5G arrive ». C'est en substance le message d'Intel qui annonce que le MWC de Barcelone sera pour lui l'occasion de faire des annonces concrètes (voir cette vidéo).

Dès modèles de portables 2-en-1 à base de processeurs Core de 8ème génération exploitant le modem XMM 8000 devraient être montrés sur place. L'idée est sans doute de faire de l'ombre à Qualcomm, dont les partenaires doivent toujours mettre en vente des machines Windows 10 ARM, à base de Snapdragon 835 et de 4G, au printemps.

Intel présentera également des solutions pour les opérateurs, Wi-Fi 802.11ax (voir notre dossier) et eSIM sur son stand. Des sujets dont nous aurons l'occasion de reparler dans les jours à venir.

Copié dans le presse-papier !

Le compte Evleaks, habitué à dévoiler des informations souvent justes sur les smartphones, a publié les prix des Galaxy S9 et S9+ de Samsung : 841 euros pour le premier, 997 euros pour le second.

Attention, rien n'indique qu'il s'agit des tarifs pour la France, les différentes taxes et redevances pouvant faire varier le montant payé par les clients.

Il faudra maintenant attendre la conférence de presse de dimanche pour en avoir confirmation.

Copié dans le presse-papier !

À force de renforcer ce critère, on s'attend à ce que la transparence soit totale, mais les équipes de Facebook semblent constamment trouver des points à améliorer.

Dans un billet de blog, le réseau social explique que les informations « estimées ou en développement » seront désormais indiquées comme telles, pour relativiser leur fiabilité.

De plus, une vingtaine d'éléments jugés comme redondants, dépassés ou peu utilisés seront supprimés de ses tableaux de bord. Un programme « Measure what matters » sera également lancé d'ici mars pour pointer aux annonceurs les informations qui comptent.

Celles que Facebook met à votre disposition et sont à son avantage, assurément.