du 14 février 2019
Date

Choisir une autre édition

Lima ferme ses portes, plus de 80 000 utilisateurs sur le carreau

Un mois après Holî, une autre start-up française ferme ses portes : Lima. Il s'agit d'un petit boîtier externe qui voulait jouer dans la cour des NAS, mais en misant sur la simplicité d'utilisation : on y branche un disque dur ou un SSD externe en USB, on le relie à sa box et c'est terminé.

Lima avait été lancé sur Kickstarter en 2013 avec grand succès : 1,2 million de dollars récoltés sur 69 000 demandés. En juin 2014, la start-up levait 2,5 millions de dollars et fin 2014, les premiers boîtiers étaient envoyés, tandis que Lima sortait de bêta en décembre 2015. Un boîtier Ultra était lancé un an plus tard (fin 2016), mais les clients grognaient à l'époque contre le manque de mises à jour logicielles.

Son PDG Severin Marcombes a pris la parole sur Medium pour expliquer que « cette fois, c'est un au revoir ». « Je suis triste d’annoncer que Lima ferme ses portes. Malgré les efforts considérables déployés par l’équipe pour l'éviter, nous avons eu des problèmes de financement dont nous n’avons pas pu nous remettre », ajoute le fondateur.

Sur son site, Lima indique que son infrastructure sera progressivement fermée à partir du 1er mars 2019. Conséquence : « Si Lima se synchronise avec vos appareils sans serveurs, nos serveurs sont toujours nécessaires pour que vos appareils se retrouvent et établissent une connexion ».

« Malheureusement, à la fermeture de nos services, votre Lima s’arrêtera progressivement de fonctionner ». Lima conseille fortement à ses clients « de cesser d’utiliser Lima et d’exporter leurs données ». Un guide est disponible par ici.

chargement Chargement des commentaires...