du 12 septembre 2019
Date

Choisir une autre édition

Mi-juin, Facebook annonçait officiellement sa cryptomonnaie Libra, gérée par une association indépendante à but non lucratif, et son portefeuille Calibra prévu pour 2020. 

Reuters indique que Libra «  va solliciter une autorisation en tant que système de paiement en Suisse ». Le choix du pays n'est pas surprenant : l'association Libra est basée en Suisse.

L’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) confirme avoir reçu une demande, sans plus de détail pour l'instant. « La Suisse propose une voie pour une innovation responsable dans les services financiers harmonisée avec les normes financières internationales et une forte supervision », affirme Libra.

Pour rappel, ce projet de cryptomonnaie a suscité des inquiétudes, notamment chez des députés américains. De son côté, la Banque de France avait pris les devants en rappelant à Facebook ses obligations.

Libra va demander une autorisation en tant que système de paiement en Suisse
chargement Chargement des commentaires...