Comme promis lors de la Twitchcon, quelques nouveautés ont fait leur apparition aujourd’hui sur la plateforme de streaming, à commencer par les trophées.

Twitch les a mis en place afin que chaque diffuseur puisse juger rapidement de son évolution sur la plateforme et déterminer en un coup d’œil s’il est éligible au statut de partenaire.

Ces trophées s’accompagnent d’une nouvelle page résumant les données importantes de la chaîne, comme le nombre de spectateurs moyens, d’abonnés, de personnes actives sur le chat, etc.

Du côté des développeurs, ils peuvent désormais implémenter un bouton Suivre dans leurs extensions. Une première étape qui sera suivie d’autres fonctions comme le partage d’un pseudo, l’abonnement à une chaîne ou le suivi d’un évènement.

Les trophées font leur apparition sur Twitch
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Le service wallabag.it, spécialisé dans la sauvegarde et la classification d'articles, vient de passer à la version 2.3 de wallabag, l'outil libre sur lequel il est fondé. La principale nouveauté est le support des paywalls de plusieurs sites comme Arrêt sur images, Mediapart, Le Monde diplomatique et Next INpact. Sont ensuite prévus Alternatives économiques, Le Figaro, Le Monde et The Telegraph.

L'option est accessible dans la barre latérale de la version web, via l'entrée « Accès aux sites ». Il suffit ensuite d'entrer le nom de domaine du média et ses identifiants qui seront stockés par le service. Ils sont « hachés avec une clé » dans la base de données, nous déclare le développeur principal, Nicolas Lœuillet. Les détails de l'implémentation sont consultables ici.

La version 2.3 de wallabag n'est pas encore disponible au téléchargement, l'équipe effectuant les derniers ajustements. Sa publication a neuf mois de retard sur le calendrier prévu, faute de temps des concepteurs. Une première liste des changements est tout de même proposée.

Wallabag.it ajoute aussi un abonnement de soutien à 25 euros par an, en plus de l'annuel à 9 euros et trimestriel à 3 euros.

Copié dans le presse-papier !

Le patron d'Alphabet, Eric Schmidt, annonce que le moteur de recherche travaille à « déclasser » certains sites, nommant Russia Today et Sputnik, tous deux financés par l'État russe. Il estime que le classement est une méthode préférable à une censure pure et simple.

Cette déclaration arrive en pleine enquête du Congrès américain, sur l'ingérence de la Russie dans l'élection présidentielle de novembre 2016. Facebook, Google et Twitter ont été auditionnés par des sénateurs, tout en montant un large arsenal contre la désinformation, dont l'efficacité est encore à prouver. Cela alors que les pays multiplient ce type d'actions en ligne.

En réaction, la Russie promet des représailles si Google vient à agir contre ses deux médias. Le régulateur des médias a demandé des clarifications au groupe américain, avant d'éventuelles mesures. « Il est évident que nous défendrons nos médias » a déclaré Alexander Zharov, le responsable du régulateur, le Roskomnadzor.

Copié dans le presse-papier !

Comme l'indiquait notre Team Bons Plans, GOG a lancé hier ses promotions pour le Black Friday, avec jusqu'à 90 % de remise. Aujourd'hui, c'est Steam qui devrait suivre, aux environs de 19h si tout se passe comme d'habitude.

Le détail des offres n'est pas encore connu, mais de nombreuses promotions devraient être proposées, et renouvelées chaque jour. C'est généralement l'occasion pour certains de faire des bonnes affaires.

Bien évidemment, notre équipe est à l'affût des offres, n'hésitez donc pas à la suivre via son flux RSS, Twitter ou encore nos newsletters.

Copié dans le presse-papier !

Hier, certains utilisateurs américains ont vu les derniers termes qu'ils ont cherché sur Google être affichés directement sur la page d'accueil du site, sous la barre principale.

Plusieurs s'en sont émus, dont Matt Cutts, ancien employé emblématique de la société. Mais il a finalement été confirmé qu'il s'agissait d'un bug, le but étant d'afficher ces recherches antérieures, mais uniquement après un clic dans le champ principal.

Aucune indication n'a été donnée concernant l'extension de cette nouvelle fonctionnalité ou même une éventuelle manière de la désactiver.

Copié dans le presse-papier !

Il y a un peu moins d'un mois, Google a retiré son application du terminal domotique d'Amazon car il aurait violé ses conditions d'utilisation, quand le vendeur affirmait qu'il n'y avait aucune raison technique. Une guerre entre les deux géants où les clients trinquent.

Un accord semble avoir été trouvé, puisque la plateforme de streaming est de retour sur l'Echo Show, comme le confirme Amazon à The Verge : « Nous sommes ravis d'offrir aux clients la possibilité de regarder encore plus de contenu vidéo provenant de sources telles que Vimeo, YouTube et Dailymotion sur Echo Show. Plus de sources seront ajoutées au fil du temps ».

Voicebot a mis en ligne une vidéo de présentation de YouTube sur Amazon Echo Show, avec une interface qui ne surprendra personne, se situant dans la lignée de ce que l'on trouve déjà sur les ordinateurs/mobiles.