du 12 octobre 2017
Date

Choisir une autre édition

Suite à une demande de Bruno Lemaire, ministre de l'Économie, la Fevad publie le résultat de son enquête sur l’évolution des soldes. 25 e-commerçants membres de la fédération ont répondu au questionnaire.

Il en ressort que le dispositif actuel (deux périodes de six semaines) n’est pas satisfaisant pour 65 % des sondés. Ils sont près de 70 % à vouloir réduire le nombre de jours, en conservant par contre les deux périodes légales (près de 23 % aimeraient passer à trois). Ils ne sont que 21 % à vouloir un retour des soldes flottants (dispositif supprimé au 1er janvier 2015).

Concernant la mise en place d’un événement national de type « boxing day » ou « black Friday », les e-commerçants interrogés y sont défavorables à près de 70 %.

Les vendeurs en ligne trouvent les soldes trop longs et ne veulent pas d'un « black Friday »
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Dans un billet de blog, la société fournit de nouveaux chiffres à propos de l'ingérence russe dans l'élection américaine de fin 2016. En réponse à l'enquête du Congrès, Twitter affirme avoir suspendu 3 814 comptes, dont 1 000 nouveaux, ayant diffusé 175 993 tweets.

La société pointe toujours l'Internet Research Agency (IRA), identifié comme un organe de propagande russe et aurait prévenu par e-mail 677 775 membres américains ayant rediffusé des tweets de ces comptes.

En parallèle, plus de 50 000 comptes automatisés d'origine russe auraient diffusé des messages liés à l'élection, dont 13 500 nouveaux identifiés depuis le dernier décompte.

Pour 2018, la plateforme promet de s'appuyer plus encore sur le machine learning pour identifier les comptes frauduleux, tout en renforçant son contrôle des applications exploitant son API.

Copié dans le presse-papier !

La nouvelle version de jQuery continue de faire le ménage, les développeurs supprimant plus de code qu'ils n'en ajoutent. Exception notable, la possibilité d'utiliser un tableau de classes pour trois méthodes : .addClass(), .removeClass() et .toggleClass().

Ces nouveautés sont en fait celles de jQuery 3.3.0. La mouture 3.3.1 est sortie le lendemain (samedi) pour corriger un souci de dépendances.

Bootstrap, kit de développement HTML/CSS/JS pour sites et applications, passe de son côté en version 4.0. Elle est évidemment majeure et a d'ailleurs nécessité plusieurs années de travail.

En plus d'un nettoyage général du code ainsi qu'une réutilisation et extension plus systématique des variables, on note des améliorations pour les print styles et les classes utilitaires, pour s'assurer entre autres que les pages « imprimées » ont une taille correcte, évitant de passer par un rendu mobile.

Signalons également l'ajout de bordures a en outre été simplifié (par défaut une ligne solide de 1 pixel en gris clair), une homogénéisation dans la création et la geste des thèmes, une nouvelle documentation pour ces derniers, ou encore des classes responsives .order-0 et .order-last

En dépit de son caractère finalisé et stable, plusieurs problèmes sont connus, notamment sur certains coins arrondis. Une mouture 4.1 est donc déjà en préparation, mais le souci pourrait être corrigé avant dans une 4.0.1.

Copié dans le presse-papier !

Après huit ans passés à la tête de l'éditeur américain, Eric Hirshberg a annoncé qu'il quittera son poste le 31 mars prochain. C'est un coup dur pour Activision, qui perd ici l'artisan de plusieurs « des performances historiques », comme se plait à le rappeler Bobby Kotick, le PDG de la maison mère, Activision Blizzard.

Sous son règne, Hirshberg a notamment piloté les lancement de plusieurs volets de la saga Call of Duty, participé au lancement de la franchise Destiny, ou encore à la création de la saga Skylanders.

Si cette dernière n'est plus que l'ombre d'elle même aujourd'hui, elle a tout de même permis à l'éditeur de régner sans partage sur le secteur des jouets vidéo, au nez et à la barbe de concurrents puissants comme Disney (Disney Infinity) ou Warner (Lego Dimensions), tout en générant plus d'un milliard de dollars de revenus annuels.

Copié dans le presse-papier !

Lancée il y a environ un an sur le continent, elle permet à des établissements scolaires de fournir une année de formation en développement logiciel. Le tout est bien entendu gratuit. 

Apple oblige, le cursus se fait sur Mac sous Xcode et permet d'apprendre les bases du développement à travers le langage Swift, utilisé pour toutes les plateformes de l'éditeur.

70 établissements ont souscrit au programme jusqu'à présent, répartis dans de nombreux pays comme le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie, la République tchèque ainsi que la France.

À son lancement chez nous, il avait déjà été utilisé pour former 500 000 étudiants aux États-Unis. En Europe, certains établissements s'en servent aussi pour former des adultes en voie de réinsertion professionnelle, comme à l'université anglaise de Harlow.

Copié dans le presse-papier !

Le constructeur a mis à jour son site qui permet de tout savoir des différents processeurs mis sur le marché, à la manière d'ARK chez Intel.

On peut ainsi découvrir les détails manquants pour les deux APU qui arrivent dans trois semaines, comme leur cache L2 de 2 Mo (qui implique un cache L3 de 4 Mo), le fait qu'ils seront livrés avec un ventirad Wraith Stealth ou leur TDP de 65 watts.

Reste maintenant à connaître leurs tarifs sur le marché français ainsi que leurs performances dans différentes circonstances. Pour cela, il faudra encore un peu de patience.