du 28 février 2019
Date

Choisir une autre édition

Cette nuit, une fusée Soyouz décollait de Kourou en Guyane, direction l'espace. C'est le second lancement de l'année pour Arianespace, avec un sans faute jusqu'à présent.

Les six premiers satellites pèsent près de 150 kg chacun et sont désormais à 1 000 km d'altitude. Ils ont été construits par OneWeb Satellites, une coentreprise fondée par OneWeb et Airbus Defence and Space.

Il ne s'agit que de la première étape puisque 20 autres lancements sont prévus d'ici fin 2020 pour arriver à une constellation de 650 satellites (jusqu'à 900 en fonction de la demande).

Le but est pour rappel de proposer une connexion Internet globale sur la Terre. OneWeb n'est pas la seule société à tenter l'aventure, SpaceX est aussi de la partie avec Starlink.

Les six premiers satellites de OneWeb sont en orbite
chargement Chargement des commentaires...