du 21 décembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Après Microsoft, qui a annoncé un support des Service Workers, notamment utilisés dans les Progressive Web Apps, on apprend que Safari va dans la même direction.

C'est en effet ce qu'annonce Jonathan Davis dans son billet de blog sur la Technology Preview 46 du navigateur d'Apple. Ici, l'éditeur met surtout en avant les capacité d'accès hors-ligne de cette fonctionnalité, désormais présente par défaut .

Elle pourrait donc arriver d'ici quelques mois sur iOS et macOS.

Les Service Workers arrivent dans Safari
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Depuis maintenant quelques années, les Français de Ledger font parler de leurs produits pensés pour assurer la sécurité des transactions exploitant de la crypto-monnaie. Misant sur des solutions open source et un écosystème qui se veut ouvert, ils proposent notamment la clé Nano S dont nous vous parlions l'année dernière.

Outre ses capacités « crypto », elle supporte des fonctionnalités annexes comme l'U2F, OpenPGP ou encore Windows Hello. Mais avec le succès des crypto-monnaies, c'est bien ces dernières qui ont fait le succès de la société, passant de quelques dizaines de milliers d'unités vendues en 2016 à plus d'un million en 2017, comme elle nous l'a confirmé au CES.

Elle nous avait aussi précisé être en train d'effectuer une levée de fonds, sans pouvoir nous en communiquer les détails. Cela n'aura pas tardé puisque l'on apprend aujourd'hui qu'elle est de 61 millions d'euros (series B), effectuée auprès de Draper Esprit/Venture Network, FirstMark Capital, Cathay Capital et Korelya Capital.

Eric Larchevêque, PDG de Ledger, explique que « ces fonds seront utilisés pour continuer à investir de manière significative dans la R&D, tout en développant nos opérations et en déployant nos équipes à l'échelle mondiale ».

Copié dans le presse-papier !

Pour sortir du seul cadre du streaming, le service de vidéo d'Amazon dédié au jeu vidéo lance Video Producer, une série d'outils destinés à étendre les capacités des vidéastes.

La première fonctionnalité présentée ouvre la voie à l'organisation d'une avant-première pour une nouvelle vidéo. La seconde, et dernière pour le moment, permet de rediffuser à l'antenne des moments choisis, habituellement réservés à l'onglet des vidéos à la demande d'une chaine.

Les avant-premières, diffusions classiques et rediffusions seront distinguées par le contenu du macaron « En direct » en surimpression de l'image. L'avant-première sera imposée à tout envoi de nouvelle vidéo. Une telle diffusion empêchera le passage en direct à son lancement, obligatoirement programmé. Il sera aussi impossible de passer en direct une fois une avant-première débutée.

D'autres fonctions sont promises pour la suite, sans détail pour le moment.

Copié dans le presse-papier !

La société est en grande difficulté depuis ses déboires dans le nucléaire avec sa filiale Westinghouse. L'année dernière, elle avait repoussé à plusieurs reprises la publication de ses résultats et avait été placée « sous surveillance » par la bourse de Tokyo. Si Toshiba devait finir son exercice 2017-2018, qui se termine fin mars, avec des actifs nets négatifs, elle en serait alors radiée. Une humiliation supplémentaire potentielle pour la société.

Mais l'horizon s'éclaircit puisqu'un consortium a accepté de racheter ces créances, lui permettant de se séparer complètement de Westinghouse. Pour rappel, elle a tout de même perdu dans la bataille Toshiba Memory, une activité très rentable, qu'elle a vendue afin de renflouer ses caisses.

Copié dans le presse-papier !

La messagerie instantanée explique que cette nouvelle application doit « faciliter la réponse des entreprises à leurs clients, en séparant les messages professionnels des messages personnels par exemple et en créant une présence officielle sur WhatsApp ».

Disponible sur Android uniquement pour l'instant (et via la version Web), WhatsApp Business propose des profils professionnels précisant l'activité, l'adresse physique ou encore le site Internet, des messages d'accueil, d'absence ainsi que des réponses automatiques, des statistiques, etc.

Des comptes vérifiés pourront arriver dans un second temps, lorsque le service aura vérifié que le numéro de téléphone correspond bien à celui de l'entreprise. Pour le moment, il n'est disponible qu'en Indonésie, en Italie, au Mexique, au Royaume-Uni et aux États-Unis. D'autres pays suivront dans les semaines qui viennent. Rien n'est précisé pour iOS.

Copié dans le presse-papier !

Google déploie depuis quelques jours une mise à jour pour la branche 2.x d'Android Wear. Les principaux changements sont visuels.

Le plus évident est un assombrissement du fond, et ce dans la plupart des écrans : accueil, réglages rapides, Google Assistant ou encore panneau de notifications. Sur Reddit, des utilisateurs confirment ce changement, mais on ne sait pas encore s'il concerne toutes les montres compatibles ou uniquement celles embarquant des écrans AMOLED.

L'autre grosse évolution est une révision des notifications pour les messages. Leur affichage est maintenant plus compact, permettant dans davantage de cas de lire tout ce qu'il y a à savoir d'un coup d'œil.

Le déploiement n'a commencé que depuis quelques jours et peut s'étaler dans le temps, selon la marque et le modèle de la montre.