du 05 juillet 2019
Date

Choisir une autre édition

Le régulateur vient de mettre en ligne son observatoire du premier trimestre pour le marché des communications fixes et mobiles en France. 

« Depuis deux trimestres, le revenu des opérateurs sur le marché final diminue sur un rythme supérieur à 2 % ». Si le mobile est en légère augmentation de 1,1 %, la baisse de 3,9 % des services fixes ne permet pas de rester dans les positifs. 

Sans aucune surprise, cette fois encore « la fibre optique de bout en bout représente la quasi-totalité de la croissance des accès internet ». « La France compte 9,5 millions d’accès internet à très haut débit dont 5,3 millions sur les réseaux FTTH », ajoute le gendarme des télécoms.

Le rapport explique que, « pour accéder à internet à haut ou très haut débit, un client dépense en moyenne 32,4 euros HT par mois, soit 1,5 euro de moins en un an ». Par contre, « sur les réseaux mobiles, les consommateurs dépensent en moyenne 15,3 euros HT par mois pour un forfait, une facture pratiquement stable depuis début 2017 ».

Les revenus des opérateurs sont encore en baisse, la facture moyenne pour le haut débit a perdu 1,5 euro HT
chargement Chargement des commentaires...