du 30 octobre 2019
Date

Choisir une autre édition

Les revenus d'Orange progressent, mais pas en France

Au troisième trimestre, le groupe enregistre un chiffre d'affaires de 10,577 milliards d'euros, en hausse de 0,8 % à base comparable. 

« Cette hausse est tirée par la croissance toujours très forte de l’Afrique et du Moyen-Orient à +7,6 %, et par la solide performance de l'Europe en hausse de +1,4 % soutenue par la convergence, et d’Entreprises qui affiche un 4e trimestre de croissance consécutive à +1,8 % », explique l'opérateur.

Par contre, la France est en baisse de 0,4 % avec 4,548 milliards d'euros, alors que c'est le principal pôle de revenus du groupe. Ce dernier ajoute qu'en excluant « l'effet des offres de lecture numérique, il progresserait de +0,2 % ».

2,702 milliards proviennent des services facturés aux clients, dont 1,015 milliard pour le fixe, 585 millions pour le mobile et 1,102 millions pour la convergence fixe et mobile. Les services facturés aux opérateurs gagnent 3,3 % à 1,393 milliard, « tiré par la construction des RIP qui compense la baisse du dégroupage et de l'itinérance nationale ».

Enfin, « les bonnes performances commerciales du 3e trimestre se traduisent notamment dans les forfaits mobiles qui affichent un solide trimestre d'acquisition avec 90 000 ventes nettes dans un marché resté agressif, en progression par rapport aux 82 000 ventes nettes du 3e trimestre 2018 ».

« Le haut débit fixe enregistre 65 000 ventes nettes au 3e trimestre, avec un nouveau record sur la fibre (178 000 ventes nettes) pour un 3e trimestre. Au 30 septembre 2019, la France compte 14,6 millions de foyers raccordables et un total de 3,1 millions de clients fibre ».

En bourse, les résultats ont été accueillis par une baisse de 2,5 % du cours de l'action.

chargement Chargement des commentaires...