du 05 juillet 2019
Date

Choisir une autre édition

Le navigateur de Google est sous pression avec la montée en puissance de la concurrence sur la protection de la vie privée des utilisateurs, et les blocages mis en place.

La société n'a de son côté annoncé il y a quelques temps qu'une initiative qui n'a pas réellement montré d'effets autour du standard « Better ads », laissant de côté la question du pistage en ligne au centre de son modèle économique.

Et cela ne semble pas être sur le point de changer, malgré les déclarations d'intention. Un nouveau pas pourrait néanmoins être franchi du côté du blocage des publicités, à en croire 9to5Google.

En effet, le code source de Chromium comprend une portion de code intégrant une protection contre les « heavy ads », qui consomment plus de 0,1 % de la bande passante, du CPU par minute et du temps CPU global selon des seuils à affiner.

En cas de blocage, un message précisant les raisons du retrait de la publicité est affiché. Pour le moment, aucun autre détail n'est donné sur une éventuelle intégration, en test ou de manière définitive.

Les publicités trop gourmandes prochainement bloquées par Chrome ?
chargement Chargement des commentaires...