du 21 février 2020
Date

Choisir une autre édition

C’est en tout cas ce qu’affirme Mark Taber sur Twitter en regrettant que personne ne bouge sur ce sujet, comme le rapporte The Next Web.

« Google a été informé que 90 % des publicités qu'il affiche lors d’une recherche sur des investissements envoient les utilisateurs directement vers des escroqueries », expliquent nos confrères.

« Lorsque Google supprime des sites, ils réapparaîtraient presque instantanément sous des domaines légèrement différents », ajoutent-t-ils.

Au Royaume-Uni, la Financial Conduct Authority (FCA) aurait payé plus de 770 000 dollars sur quatre mois pour apparaître avant des escroqueries.

Enfin, Google affirme « travailler avec la FCA et d’autres experts indépendants sur une solution à long terme pour s’assurer que les consommateurs sont protégés ».

Les publicités Google dans les recherches liées à l’investissement accusées d'être « infestées d’escroqueries »
chargement Chargement des commentaires...