du 10 janvier 2018
Date

Choisir une autre édition

Le lecteur multimédia et multiplateforme est relativement actif ses derniers, notamment les collections personnalisées et le lancement de ses Labs.

Selon nos confrères de TechCrunch, la société devrait ajouter les podcasts audio et vidéo à son service au cours du premier trimestre.

Comme avec les news vidéo, le service pourra s'appuyer sur son service de recommandations issu du rachat de Watchup il y a un an.

Les podcasts devraient débarquer dans Plex
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Via une série de communiqués de presse, Qualcomm donne quelques informations sur ces machines pensées pour être toujours connectées à Internet, fonctionnant sous Windows 10 et exploitant une puce Snapdragon 835.

En France, les ordinateurs seront notamment disponibles chez Boulanger et la Fnac « à partir de ce trimestre ». Qualcomm en profite pour annoncer que l'opérateur Transatel sera son partenaire pour les offres mobiles en France. Il était déjà présent dans une machine « Always connected PC » d'ASUS, à base de processeurs Intel.

Transatel multiplie d'ailleurs les annonces sur ce segment (et celui de l'eSIM) au cours des derniers mois, quand les autres opérateurs restent relativement discrets. Là encore, le MWC de Barcelone devrait permettre d'en savoir plus.

Copié dans le presse-papier !

Le fabricant explique qu'il s'agit de « la première solution 2x2 802.11ax prête à l'emploi pour les smartphones, tablettes et ordinateurs portables » ; une annonce parfaitement calibrée pour le MWC de Barcelone dont l'édition 2018 ouvre ses portes la semaine prochaine.

Le constructeur évoque des débits doublés avec une consommation réduite de 67 % au maximum par rapport au Wi-Fi 802.11ac Wave 2. Il ajoute que sa puce exploite le dernier brouillon de la norme, exactement comme Intel. Ce Draft 2.0 devrait servir de base pour la certification finale.

Concernant WPA3, Qualcomm ne donne pas plus de détail que la Wi-Fi Alliance, précisant simplement que la sécurité est renforcée. Attendu pour cette année, il permettra notamment de contrer la faille KRACK du WPA2.

Alors que le Bluetooth 5 est disponible depuis l'année dernière, Qualcomm explique qu'il a « entièrement repensé » sa puce pour « anticiper la prochaine norme 5.1 ». Celle-ci devrait permettre d'augmenter encore les débits, tout en diminuant la consommation.

Les premiers échantillons de WCN3998 seront envoyés aux partenaires durant le second semestre de cette année.

Cette année encore, nous serons sur place à Barcelone afin de voir si le 802.11ax prendra son envol, après un démarrage assez timide au CES de Las Vegas (lire notre compte rendu).

Copié dans le presse-papier !

Kenneth Christiansen, contributeur sur Chromium, a partagé plusieurs captures d’écrans montrant le travail actuel d'intégration des applications web dans Chrome OS. Que Google concentre des efforts dans ce domaine n’étonnera d’ailleurs personne.

Il est déjà possible depuis longtemps d’ajouter n’importe quel site web dans la bibliothèque d’applications. Le site s’ouvre alors dans sa propre fenêtre, et donne une sensation raisonnable d’indépendance. Dans les dernières builds Canary et Dev de Chrome, cette intégration va plus loin.

La barre de titre récupère ainsi la couleur principale du site, et affiche le domaine principal. Un bouton fournit quelques informations supplémentaires, dont l’URL complète active. Les utilisateurs intéressés pourront activer le flag #enable-desktop-pwas dans chrome://flags.

En activant #enable-experimental-web-platform-features, ils débloqueront également une autre nouveauté : les Progressive Web Apps deviennent d’authentiques cibles de partage. Un bouton Twitter sur un site pourra par exemple appeler Twitter Lite, la version mobile du service.

Il est évident désormais que les PWA sont amenées à jouer un grand rôle. Le simple fait d’être poussées par Google ne peut que jouer en leur faveur, avec Android comme force de frappe principale. Mais Microsoft s’y met aussi et a annoncé récemment qu’elles auraient une place de choix dans Windows 10, jusqu’à être présentes dans son Store. De quoi faire changer peut-être d’avis Apple.

Copié dans le presse-papier !

Le Bureau de l’Assemblée nationale a décidé hier à l’unanimité que chaque commission permanente (affaires sociales, culture, lois...) aurait la possibilité d’organiser, à titre expérimental, « deux consultations citoyennes d’ici la fin du mois de septembre ».

La première pourra être « en lien avec des travaux législatifs, l’autre avec des travaux de contrôle et d’évaluation ». Au travers d’un communiqué, le Palais Bourbon explique qu’il incombera aux commissions concernées de « déterminer le champ et la méthode retenus pour ces consultations ».

Le Bureau souhaite toutefois qu’une « suite » soit donnée à chaque consultation. Une synthèse devra ainsi être publiée « à minima ».

 

Copié dans le presse-papier !

En l’absence de l’intéressé, sous le coup d’un mandat d’arrêt depuis 2011, le tribunal de Nanterre a décidé d’allouer des dommages et intérêts record aux nombreux ayants droit qui s’étaient portés partie civile (la SACEM, de grands studios de type Warner Bros ou Disney, etc.). D’après Le Monde, le prévenu, âgé de 41 ans, a été reconnu coupable de « contrefaçon » et « travail dissimulé ».

La plateforme de streaming litigieuse « attirait en moyenne 250 000 visiteurs uniques par jour et les quelque 40 000 films ont été totalisés environ 500 millions de vues », ajoute Le Figaro. Son administrateur était ainsi accusé d’avoir gagné jusqu'à 150 000 euros en deux ans, placés en partie sur un compte à l'étranger.

« Interpellé en 2011 avec 30 000 euros en liquide cachés dans des chaussettes puis remis en liberté, il ne s'est jamais présenté à la convocation par le juge d'instruction et fait depuis l'objet d'un mandat d'arrêt », poursuivent nos confrères.