du 19 juin 2018
Date

Choisir une autre édition

Les partenaires d'AMD doivent faire le ménage dans leurs UEFI : de vieux CPU ne seront plus supportés

La durée de vie du socket AM4, introduit avec les APU Bristol Ridge en 2016, commence à montrer ses limites et à faire ses premières victimes. Anandtech nous apprend ainsi que des constructeurs prévoient de ne plus supporter certains vieux processeurs pour limiter l'inflation de leurs UEFI, limités à 16 Mo.

Bristol Ridge serait la première victime de cette décision, évitant d'avoir à intégrer le code nécessaire à la détection et la gestion de ces processeurs. On se demande alors comment AMD et ses partenaires vont gérer la communication autour de cette évolution.

Nos confrères précisent que les constructeurs rechignent à augmenter la taille des puces stockant l'UEFI, notamment parce qu'ils ont encore du stock ou des contrats d'achat sur des modèles de 16 Mo.

Une autre solution serait également de simplifier et réduire le code nécessaire pour le reste de ces interfaces de gestion. Dans tous les cas, avec l'arrivée de Zen 2 et Zen 3, également compatibles avec le socket AM4, il va falloir trouver des alternatives.

chargement Chargement des commentaires...