du 18 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Nos confrères de TechPowerUp ont découvert un élément intéressant dans les pilotes des GeForce RTX. Chaque puce exploitant l'architecture Turing a droit à deux identifiants différents.

Une première, selon nos confrères, qui auraient pu confirmer que la TU102-300 est destinée à être intégrée aux cartes d'entrée de gamme, la seconde (TU102-300-A) ayant plutôt vocation à être utilisée pour les modèles des partenaires orientés overclocking.

Ainsi, les constructeurs auraient l'interdiction de proposer une carte overclockée par défaut si elle est équipée d'un TU102-300.

Un certain tri a toujours été opéré avec cet objectif, plusieurs constructeurs communiquant à une époque sur les lots de GPU sur lesquels ils avaient pu mettre la main pour proposer des cartes pouvant monter très haut en fréquence.

Mais cette distinction n'avait jamais pris forme de manière si visible, notamment dans les pilotes. Une manière peut-être d'officialiser la facturation à deux niveaux opérée par NVIDIA sur ses GPU. Il faudra aussi voir si le service d'overclocking automatique Scanner prend cette information en compte lors de son analyse et si cela ne limite pas les possibilités de transférer un BIOS d'une carte à l'autre.

Les GPU Turing seraient déclinés en deux versions : une pour le prix, l'autre pour l'OC
chargement Chargement des commentaires...