du 23 janvier 2019
Date

Choisir une autre édition

Le ministère américain de la Justice compte bien demander au Canada l'extradition de Meng Wanzhou, accusée d'avoir collaboré à la vente de matériel à l'Iran, malgré les sanctions américaines, rapporte Reuters.

Meng Wanzhou a été arrêtée au Canada début décembre, avant d'être relâchée sous caution, avec surveillance permanente. Les autorités canadiennes comptent collaborer avec leurs voisins sur ce dossier.

Le premier équipementier télécom mondial est dans le collimateur de l'administration Trump, le soupçonnant d'espionnage.

Les États-Unis veulent toujours extrader la directrice financière de Huawei depuis le Canada
chargement Chargement des commentaires...