du 18 novembre 2019
Date

Choisir une autre édition

Depuis le mois de mai, le gouvernement de Donald Trump est ouvertement en guerre contre le fabricant chinois, qu'il accuse d'être à la solde de Pékin et de représenter un risque pour la sécurité nationale.

Après avoir placé Huawei sur liste noire, les États-Unis avaient accordé une licence temporaire de 90 jours, puis l'avaient renouvelée. Alors qu'elle arrive à échéance aujourd'hui, elle serait de nouveau prolongée, mais de deux semaines pour l'instant. C'est en tout cas ce qu'affirment des sources à Reuters.

« Une prolongation plus importante est à l’étude, mais elle n’a pas encore été finalisée en raison d’obstacles réglementaires », ajoutent nos confrères. Huawei et le département américain du Commerce ont refusé de répondre aux questions de Reuters sur ce sujet.

Les États-Unis prolongeraient l'autorisation de Huawei de deux semaines
chargement Chargement des commentaires...