du 02 février 2018
Date

Choisir une autre édition

Les États-Unis pestent contre la fin annoncée du « whois » public

Depuis quelques mois, l'organisme qui gère les ressources mondiales du Net, l'ICANN, a lancé des travaux en urgence pour en finir avec le buffet à données personnelles que constitue le whois public des noms de domaines à extensions génériques (« .com », « .net », « .org », etc.).

Ils suivent des alertes répétées des autorités européennes de protection des données personnelles, qui soutiennent que le système actuel contredit le futur Règlement sur la protection des données (RGPD). Ce dernier impose un consentement libre au traitement ou à la publication de telles informations.

Cette perspective ne plaît pas à l'agence des télécommunications du département du Commerce américain (la NTIA), l'ancienne administration de tutelle de l'ICANN.

Son nouveau responsable, David Redl, déclare que les données personnelles doivent rester aisément accessibles aux forces de l'ordre. Il s'oppose à tout changement drastique réclamé par les autorités européennes sur le sujet, même si le système doit être compatible avec le RGPD.

Comme nous le rappelait l'Afnic, qui gère le « .fr », les informations des noms de domaine associées sont masquées depuis une dizaine d'années. Elles sont fournies sur demande, après analyse de l'association. Ce fonctionnement est l'un de ceux proposés par l'ICANN, qui compte dans tous les cas poser des barrières à l'accès aux données personnelles d'ici le 25 mai.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Mozilla a publié vendredi soir une mise à jour de sécurité pour sa branche ESR (Extended Support Release). Le numéro de version passe donc à 60.2.1.

Ces correctifs ont provoqué dans la foulée l’arrivée de la première mise à jour d’entretien du récent Tor Browser 8.0. le navigateur est pour rappel basé sur la branche ESR de Firefox.

La mouture 8.0.1 reprend les notes de version de Firefox 60.2.1 et y ajoute quelques corrections de bugs détectés dans Tor Browser 8.0. Mais il en reste, et pas de moindres, dont l’impossibilité de faire fonctionner WebGL et le support de l’accessibilité sous Windows. Actuellement, NoScript ne sauvegarde pas non plus les permissions site par site.

Copié dans le presse-papier !

Trois ans après la station de charge 2-en-1 pour iPhone et Apple Watch, le fabricant profite de l'annonce des nouveaux terminaux Apple pour sortir une nouvelle version… encore plus chère : la BOOST UP Wireless Charging Dock.

La puissance maximale pour un smartphone compatible Qi est de 7,5 watts (iPhone X et Xs par exemple), contre 5 watts pour l'Apple Watch. Sur cette nouvelle version, un port USB Type-A est également présent, avec une puissance de 5 watts seulement (1 A sur 5 V).

La station de charge sera disponible en décembre, pour 159,99 dollars tout de même, un créneau tarifaire à prendre puisque l'AirPower d'Apple semble abandonné. Pour rappel, on trouve des stations de charge 2-en-1 à moins de 20 euros chez Amazon, mais il faut alors utiliser votre chargeur d'Apple Watch alors qu'il est intégré chez Belkin.

Le fabricant propose aussi une nouvelle version de sa station PowerHouse pour Apple Watch et iPhone. La première se charge par induction, tandis que le second utilise le port Lightning. La nouvelle version prend en charge les iPhone Xs (Max) et Xr. Elle est vendue au même tarif de 99,99 euros.

Copié dans le presse-papier !

Le nouveau système d'exploitation pour les Mac devrait être disponible vers le 19h, heure classique du déploiement des plateformes chez Apple.

Pour rappel, les principales nouveautés de Mojave sont un mode sombre pour l'interface, les piles avec classement automatique sur le bureau, les actions rapides, un Mac App Store complètement remanié, la vue Galerie, un nouvel outil Capture, une sécurité renforcée et l'ajout des applications Bourse, Maison et Dictaphone.

Comme d'habitude, la nouvelle mouture sera disponible gratuitement depuis le Mac App Store, si tant est que la machine utilisée soit compatible (mi-2012 au minimum).

Copié dans le presse-papier !

Le OnePlus 6 est l’un des premiers téléphones tiers à recevoir la nouvelle version du système mobile. La diffusion commence tout juste : un petit nombre vendredi, puis plus important en ce début de semaine et ainsi de suite.

La mise à jour, distribuée bien sûr en OTA, se nomme OxygenOS 9.0. Elle reprend les nouveautés d’Android 9.0 Pie (interface révisée, navigation tactile, gestion adaptative de la batterie…) et ajoute un mode Ne pas déranger personnalisable, des notifications texte pour le Gaming mode 3.0 et diverses options de personnalisation.

Le constructeur prévient que les utilisateurs tentés par le VPN pour avoir plus tôt la mise à jour se retrouveront le bec dans l’eau. Le déploiement n’est en effet pas basé sur des régions mais sur un tirage au sort.

La récupération d’OxygenOS 9.0 ne dépend donc que du hasard, mais tous les utilisateurs devraient quand même être servis d’ici la fin de la semaine.

Copié dans le presse-papier !

Comme son nom l'indique, il s'agit d'un casque autonom. Il exploite un Snapdragon 835 avec 4 Go de mémoire vive et un champ de vision à 110 degrés.

La première nouveauté est la prise en charge du 6DoF, ou 6 degrés de liberté : les translations et rotations sur trois axes. Selon Google, cette technique était auparavant réservée à la VR via ordinateur.

Des manettes expérimentales 6DoF sont également annoncées, avec « un système de suivi optique ». Elles ne nécessitent pas de capteurs/caméras externes et utilisent « l'apprentissage automatique et des "pièces" du commerce pour estimer avec précision la position 3D et l'orientation des contrôleurs ».

Un mode « see-through » permet de voir « à travers le casque », avec une faible latence et un rendu 3D suffisamment proche de la réalité pour arriver à jouer au tennis de table avec un casque sur la tête. De quoi ouvrir la voie à de nouveaux services en réalité augmentée.

Enfin, Google affirme qu'il est désormais possible de lancer n'importe quelle application Android pour smartphone sur un casque Daydream. De plus amples informations sont disponibles par ici.