du 06 janvier 2020
Date

Choisir une autre édition

Comme l’explique Reuters, il s’agit d’une tentative de garder des technologies sensibles hors de portée de certaines puissances rivales, notamment la Chine. 

« Les entreprises qui exportent certains types de logiciels d'imageries aériennes et spatiales doivent demander une licence pour les envoyer à l'étranger, sauf pour le Canada ».

« Ils veulent empêcher les entreprises américaines d'aider les Chinois à fabriquer de meilleurs produits utilisant l’intelligence artificielle pouvant aider leur armée », explique à nos confrères James Lewis, expert en technologie du think tank Center for Strategic and International Studies de Washington.

Les États-Unis limitent les exportations de logiciels avec de l’intelligence artificielle
chargement Chargement des commentaires...