du 03 décembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Les États-Unis et la Chine signent un cessez-le-feu dans leur guerre commerciale

La rencontre entre les deux dirigeants, Donald Trump et Xi Jinping, à Buenos Aires hier, a permis de repousser les plans américains de passer une taxe sur 200 milliards de dollars d’importations depuis la Chine de 10 % à 25 % au 1er janvier 2019.

En échange, la Chine a accepté d’acheter plus de produits agricoles, énergétiques et industriels américains. Le volume « substantiel » n’a pas été défini clairement. Les achats agricoles débuteraient « immédiatement ». Elle se serait aussi engagée sur la dénucléarisation de la Corée du Nord.

Xi Jinping assure qu’il accepterait le rapprochement entre Qualcomm et NXP s’il venait à lui être proposé à nouveau. Qualcomm a rapidement réagi, n’ayant aucune intention de relancer les négociations pour la reprise du néerlandais NXP, pour 44 milliards de dollars, contrairement à ce que suggère la Maison blanche dans son communiqué.

Les États-Unis menacent d’imposer cette taxe pour réduire son déficit commercial avec la Chine, considéré comme un problème par la Maison blanche. Une autre taxe, sur les 270 milliards annuels restants, est aussi envisagée sur l’ensemble des produits importés, Donald Trump prenant l’exemple d’une majoration de 10 % du prix des iPhone.

chargement Chargement des commentaires...