du 13 juin 2019
Date

Choisir une autre édition

41 blocs étaient pour rappel mis en vente, sur les fréquences de 2 et 3,5 GHz. Quatre opérateurs étaient autorisés à y participer. Lancées en mars, les enchères sont enfin arrivées à leur terme après pas moins de 497 tours, donnant « le signal de départ pour la 5G en Allemagne » selon le président du régulateur allemand.

Telekom Germany a déboursé plus de 2,1 milliards d'euros pour 130 MHz (90 sur les 3,6 GHz et 40 sur les 2 GHz). Vodafone arrive en seconde position avec plus de 1,8 milliard d'euros pour la même taille de bloc.

Telefónica est troisième avec 1,4 milliard pour 90 MHz (70 MHz sur les 3,6 GHz et 20 MHz sur les 2 GHz). Enfin, un nouveau venu : Drillisch avec plus d'un milliard d'euros pour 70 MHz (50 sur les 3,6 GHz et 20 sur les 2 GHz).

Les enchères 5G sont terminées en Allemagne : 497 tours et 6,55 milliards d'euros
chargement Chargement des commentaires...