du 31 janvier 2019
Date

Choisir une autre édition

Les Émirats Arabes Unis auraient espionné des personnalités publiques grâce à un outil de pointe

Selon Reuters, une équipe de cinq anciens opérateurs américains du renseignement travaille actuellement pour les Émirats Arabes Unis. Ils permettent au petit pays d’espionner des cibles préférentielles, grâce notamment à un puissant outil nommé Karma.

Le groupe, nommé Raven, aurait été capable grâce à lui de s’introduire dans les iPhone de centaines de personnages publics, Karma ayant été spécifiquement conçu pour les téléphones Apple. Il lui manque des capacités de haut niveau comme l’écoute en temps réel des conversations, mais il dispose d’un avantage conséquent : il ne réclame aucune action du détenteur de l’iPhone.

Parmi les cibles se trouveraient notamment l’émir du Qatar, la lauréate du Nobel de la Paix Tawakkol Karman, l’ancien Premier ministre de la Turquie Mehmet Şimşek et l’actuel ministre des Affaires étrangères du Sultanat d’Oman. Selon les sources de Reuters, Raven n’aurait qu’à indiquer le numéro de téléphone ou une adresse email dans son outil pour déclencher l’attaque.

Sans que l’on sache comment, le groupe aurait réussi en 2016 et 2017 à récupérer ainsi des photos, vidéos, emails, SMS ou encore positions géographiques. Karma aurait même été capable de voler les mots de passe enregistrés, débloquant alors de nouvelles possibilités. Tout juste apprend-on qu’une faille dans iMessage aurait été utilisée.

Comme dans de nombreuses autres révélations du même genre, notamment celles de Snowden sur la NSA et de WikiLeaks sur la CIA, on ne sait pas si l’outil est encore utilisé. Leur durée de vie est souvent de quelques années, quand les failles finissent par être colmatées ou que le niveau global de sécurité augmente.

Les Émirats Arabes Unis, Apple ou les ambassades américaines dans les pays concernés n’ont pas souhaité commenter l’affaire. Cette dernière n’est d’ailleurs pas tant importante pour les capacités de Karma, finalement dans les mêmes tons que les multiples informations déjà obtenues sur le petit monde du renseignement.

Cependant, Raven et Karma montrent une redistribution des cartes quand il s’agit de guerre de l’information. Si les Émirats Arabes Unis peuvent se payer une équipe et des outils de pointe, leurs capacités d’espionnage deviennent alors – dans l’absolu – équivalentes à des puissances comme les États-Unis, la Russie ou la Chine.

Par ailleurs, une grande zone d’ombre persiste. Le fait que Raven soit constitué d’Américains laisse présager une relation trouble entre les États-Unis et les Émirats Arabes Unis. On ne sait pas pour l’instant si les cinq anciens opérateurs ont été envoyés par leur agence, ou s’il s’agit d’une « reconversion professionnelle ».

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Le fabricant explique à Droid Life qu'il a « arrêté plusieurs projets » et s'est séparé d'environ 30 employés (soit 2 % des effectifs). Une restructuration a aussi été mise en place pour réaffecter une partie du personnel.

Une source anonyme annonçait la fermeture de la branche mobile (après celle de la boutique en ligne). Le constructeur ne confirme ni n'infirme, et se contente d'une déclaration floue : « Dans notre division mobile, certains membres du personnel ont été licenciés et d'autres affectés à d'autres nouveaux projets ».

Razer affirme qu'il va continuer à travailler sur le mobile, avec « des initiatives matérielles et logicielles », sans plus de détail. Dans tous les cas, le Razer Phone 2 « continuera d'être vendu » et le constructeur s'engage « à le supporter avec les dernières mises à jour et fonctionnalités ».

Copié dans le presse-papier !

Microsoft prépare l’arrivée du Patch 8 pour la Definitive Edition d’Age of Empires, pour rappel un remake HD (compatible 4K) du premier opus de la série, sorti il y a plus de 20 ans.

Ce Patch 8 est attendu de pied ferme. Il contient plusieurs améliorations réclamées par les joueurs depuis longtemps, dont les fermes se recréant seules quand elles sont épuisées, les files d’attente mixtes d’unités (et technologies) dans les bâtiments et le pourrissement des cadavres dans le temps.

Plusieurs améliorations générales sont également ajoutées, notamment de nouvelles options de résolution pour le mode plein écran, des soucis de déplacement corrigés pour les unités, des IA un peu plus efficaces dans certaines circonstances et des bâtiments détruits disparaissant plus vite.

Autant d’informations partagées pour le premier anniversaire de la Definitive Edition hier. Microsoft ne donne pas de date précise pour l’arrivée du patch, se contentant d’un « bientôt ».

Copié dans le presse-papier !

Ce rachat s'inscrit dans le prolongement de celui de Keyyo (un autre opérateur pour entreprises) en octobre dernier, avec toujours le même but : « accélérer son développement sur le marché des TPE, PME et ETI ». Une annonce attendue puisque la rumeur courait depuis plusieurs semaines.

Bouygues Telecom veut ainsi récupérer 100 % du capital et des droits de vote. « Nerim conserverait son autonomie juridique et commerciale et bénéficierait de l’appui de Bouygues Telecom Entreprises pour poursuivre son développement », ajoute l'opérateur.

La réalisation de cette acquisition est attendue pour mars 2019.

Copié dans le presse-papier !

Comme prévu, le fabricant tenait hier une conférence (disponible ici) pour dévoiler son nouveau vaisseau amiral. Il dispose d'une dalle Super AMOLED de 6,39" (19,5:9, Full HD+) occupant 91,64 % de l'espace et disposant d'un lecteur d'empreintes intégré.

Il est animé par un SoC Qualcomm Snapdragon 675 avec 6 ou 8 Go de mémoire vive et jusqu'à 128 Go de stockage (extensibles). La caméra en façade de 32 Mpixels se « cache » dans un tiroir, tandis que trois capteurs de 48, 8 et 5 Mpixels sont présents à l'arrière.

L'intelligence artificielle est évidemment annoncée comme présente à tous les étages, notamment avec un assistant dédié : Jovi, dont on espère qu'il sera bon… Le fabricant affirme en tout cas qu'il « comprend les besoins et les désirs de l'utilisateur mieux que jamais ». On reste prudent. Google Assistant est aussi présent.

Le tarif de départ est de 28 990 roupies en Inde, soit environ 360 euros avec une simple conversion, sans tenir compte des taxes, de la copie privée, etc. Rien n'est pour le moment précisé concernant le reste du monde.

Copié dans le presse-papier !

Début janvier, Twitter annonçait l’arrivée d’un programme bêta pour tester de nouvelles fonctionnalités, ce que l’entreprise n’avait pas encore tenté jusque-là.

Ce programme vient d’ouvrir, les utilisateurs intéressés étant invités à s’inscrire via un formulaire très simple. On y indique son pseudonyme, la plateforme principalement utilisée, les langues parlées et écrites ainsi que le pays de résidence.

Ensuite, il ne reste plus qu’à attendre la réception d’un mail sur l’adresse renseignée dans le compte Twitter. Pour rappel, il est bien plus simple de faire tester une bêta sur Android, iOS limitant le nombre de participants à quelques milliers seulement via son infrastructure TestFlight.

Les fonctionnalités à tester sont déjà connues et promettent des débats intenses. Twitter réfléchit en effet à changer la présentation des réponses dans les tweets, avec un système d’indentation et des bulles dont le design cadrait bien mal avec le reste.

Twitter aimerait également infléchir la recherche perpétuelle d’une célébrité virtuelle et temporaire. Première idée : cacher par défaut le nombre de likes et retweets. Ils n’apparaissent que lors d’une action sur le tweet, comme Répondre.

L’entreprise a déjà précisé le mois dernier que ces ajouts seront modelés au cours des mois par les retours des utilisateurs. Twitter oblige, il y a fort à parier qu’une tempête se prépare sur la question.

Notez que si vous êtes accepté dans le programme, vous serez invité à télécharger une application dédiée, qui ne remplacera donc pas l'officielle.