du 07 février 2018
Date

Choisir une autre édition

L'annonce est tout ce qu'il y a de plus officielle : D. B. Weiss et David Benioff (créateurs de GoT) « écriront et produiront une nouvelle série de films Star Wars » affirme Disney dans un communiqué.

Le groupe ajoute que ces nouveaux films (dont le nombre n'est pas précisé) « seront séparés à la fois de la saga Skywalker et de la trilogie récemment annoncée et en cours de développement par Rian Johnson ».

« Nous sommes honorés par l'opportunité, un peu terrifiés par la responsabilité, et tellement excités de commencer dès la fin de la saison finale de Game of Thrones » indiquent de leur côté les deux pères de GoT.

Aucun détail supplémentaire ou date de sortie n'a filtré pour le moment.

Les créateurs de Game of Thrones vont écrire et produire de nouveaux films Star Wars
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

L'opérateur n'a pas fait d'annonce, mais a mis en place une page dédiée sur son site, repérée par Engadget. L'offre concerne les ASUS NovaGo, HP Envy x2 et Lenovo Miix 630, trois machines animées par un Snapdragon 835.

Sprint ne donne pas vraiment de détails sur les conditions de son offre, précisant simplement qu'elle « n'inclut pas les taxes, frais et suppléments ». Des règles d'utilisation, des restrictions et des limites au niveau des débits peuvent s'appliquer.

L'offre gratuite est valable jusqu'au 31 décembre de cette année, avant de passer à 15 dollars par mois ensuite.

Faute de détails, difficile pour le moment de juger cette offre, mais elle s'inscrit dans la promesse initiale des « Always Connected PC ». Pour rappel, les machines sont encore assez peu disponibles dans nos contrées et pour des tarifs élevés, puisqu'il faut compter plus de 1 000 euros pour le HP Envy x2.

Copié dans le presse-papier !

NVIDIA vient d'annoncer à ses clients qu'ils ne seraient plus facturés pour ce service, proposé depuis le lancement de la console sous Android TV.

L'email indique que GeForce Now évoluera dans les prochains mois pour justifier cette décision. Pour rappel, la version Mac/PC, actuellement en test, est déjà fournie gratuitement.

Bien entendu, cela ne concerne que le service d'abonnement, pas les titres vendus à l'unité. De plus, il nous a été confirmé qu'il ne serait plus possible de s'abonner pendant la transition.

Copié dans le presse-papier !

Il avait pris les rênes du groupe (alors Lucky-GoldStar) en 1995. Il l'a fait prospérer, le chiffre d'affaires ayant été multiplié par cinq sous sa présidence (plus de 20 ans).

« En devenant le troisième président de LG à l'âge de 50 ans, Koo a développé trois entreprises clés, dans l'électronique, la chimie et les télécommunications, et a contribué à la compétitivité industrielle et au développement économique national de la Corée du Sud » explique le groupe.

Koo Bon-moo s'est éteint dimanche des suites d'une maladie au cerveau. « Koo Kwang-mo, le fils adoptif de Koo Bon-moo, devrait lui succéder » affirme Reuters, ajoutant que « ce changement ne devrait pas perturber les activités du groupe » selon un analyste.

Copié dans le presse-papier !

Le groupe Freedom From Facebook, formé par plusieurs organisations « de gauche » dont Democracy Now et MoveOn, estime la société dangereuse pour la démocratie, après la diffusion de désinformation lors de l'élection présidentielle de 2016 et le scandale Cambridge Analytica.

À la commission du commerce (la FTC), le groupe demande de séparer Facebook d'Instagram, Messenger et WhatsApp, des plateformes devenues des parts intégrantes de la stratégie de l'entreprise. Il compte aussi rendre ces services compatibles avec les concurrents et imposer des règles de vie privée plus contraignantes.

Il n'est pas dit que la FTC écoute ces requêtes, voire puisse mener ces actions. Cette campagne ressemble bien plus à un message politique des organisations impliquées, voire à une lettre d'intention.

Freedom From Facebook promet une campagne publicitaire à six chiffres pour faire valoir ses demandes, soit rendre Facebook « sûr pour la démocratie », en s'appuyant sur une mobilisation des internautes auprès de la FTC. Un mode d'action qui avait déjà fait ses preuves sur la neutralité du Net outre-Atlantique.

Copié dans le presse-papier !

À l'approche du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l'accès des internautes aux informations que les services en ligne possèdent sur eux devient encore plus sensible.

Le site fournit un lien direct vers les pages de récupération des données sur une centaine de sites. Parmi eux figurent les principales plateformes, dont Facebook, Google ou WhatsApp. Pour certains, comme Spotify, il fournit une lettre de réclamation de ses informations personnelles au service client, en l'absence de fonction de téléchargement direct.