du 12 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Les constructeurs multiplient les jeux en bundle pour la fin de l'année

Pour se démarquer, les entreprises ne comptent pas seulement sur les caractéristiques de leurs produits et autres politiques tarifaires plus ou moins agressives. Elles ont un autre atout dans leur manche pour séduire leurs clients potentiels : les bundles de jeux.

Ainsi, à l'approche de la fin de l'année – une période cruciale – et de la sortie de nombreux titres phares, on voit se multiplier les annonces de partenariats. 

Pour contre-attaquer face à NVIDIA et ses GeForce RTX, AMD mise sur son programme Raise the game. Ainsi, Strange Brigade, Assassin’s Creed Odyssey et Star Control : Origins sont fournis pour l’achat d’une Radeon RX 570, 580 ou Vega.

ASUS vient de son côté de s'associer à Activision pour un bundle autour de Call of Duty : Back Ops 4. Le jeu sera donc offert pour l'achat de certains produits Republic of Gamers. Le titre sera également compatible avec le service de synchronisation RGB maison.

Enfin, MSI vient d'officialiser son partenariat avec Square Enix autour de Shadow of the Tomb Raider qui sera livré avec certains de ses écrans Optix MAG et MPG.

Dans tous les cas, ces offres sont à durée limitée et dépendent souvent de la participation des revendeurs. Faites donc bien attention lors de votre achat et n'hésitez pas à regarder les petites lignes pour éviter toute déconvenue.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Maintenant qu’iOS 12 est disponible, Apple fournit la nouvelle applications Raccourcis, qui prend la suite de Workflow, rachetée précédemment par la pomme.

Elle permet pour rappel de créer des enchaînements d’actions à la manière d’un IFTTT. Ces groupes d’actions peuvent être épinglés sur l’écran d’accueil d’iOS, et surtout liés à une phrase particulière, que l’on prononcera après avoir appelé Siri.

Les rouages de l’application s’apprennent vite, même si Raccourcis ne s’adresse pas forcément aux néophytes. D’ailleurs, elle n’est pas intégrée au système et beaucoup n’en entendront sans doute jamais parler.

Nous reviendrons sur Raccourcis dans un article détaillé.

Copié dans le presse-papier !

Depuis hier soir, plusieurs nouvelles versions majeures de systèmes Apple sont disponibles.

On commence avec iOS 12, qui reprend la même liste de compatibilité qu’iOS 11 : iPhone à partir du 5s, iPad 5 et 6, iPad Air 1 et 2, tous les iPad Pro, iPad mini 2 à 4 et iPod Touch de 6e génération.

Parmi les principales nouveautés, on note une meilleure réactivité, les notifications groupées, de nouveaux gestes tactiles pour l’iPad, l’arrivée de Bourse, Dictaphone ou et Actualités sur ce dernier, les traductions et raccourcis Siri, etc. Nous avons détaillé ces nouveautés dans notre dossier.

Si le système ne vous propose pas automatiquement le téléchargement, vous pouvez pour rappel le débusquer dans Réglages > Général > Mise à jour logicielle.

watchOS 5 ensuite, que l’on installera comme d’habitude depuis l’application compagnon sur iPhone. La nouvelle mouture embarque quatre nouveaux cadrans, un navigateur web, une application podcasts, le retour de la fonction Talkie-Walkie et de nouveaux outils pour les sportifs, dont un mode compétition en duel.

tvOS 12 est lui aussi disponible. Sa liste d’apports est moins étoffée : de nouveaux fonds d’écran animés avec affichage de leurs informations (notamment le lieu), possibilité de passer d’un fond à un autre via un glissement sur la télécommande, compatibilité avec le Dolby Atmos et suggestion du mot de passe s’il est présent dans le Trousseau iCloud.

Rappelons que le prochain macOS, Mojave, arrivera la semaine prochaine.

Copié dans le presse-papier !

Comme toujours avec une mise à jour majeure de Windows 10, plusieurs anciennes fonctionnalités seront supprimées ou abandonnées avec l’October 2018 Update (1809). Dans le second cas, elles sont toujours présentes mais ne font plus l’objet d’aucun développement.

Disparaissent ainsi par exemple l’application Hologram (remplacée par le duo Paint 3D/Mixed Reality Viewer), limpet.exe (accès TPM pour Azure) car l’outil passe en externe et open source, l’application Compagnon pour le téléphone dont les fonctions ont été intégrées au système, ou encore la console de gestion TPM, ses fonctions étant transférées au Centre de sécurité de Defender.

Parmi les fonctions abandonnées, on trouve l’ancien outil de capture d’écran, avantageusement remplacé par un nouveau venu. Nous en détaillerons d’ailleurs le fonctionnement dans un article consacré à la mise à jour 1809 de Windows.  

Copié dans le presse-papier !

Alors que les loot box sont une pratique critiquée au sein des jeux vidéo, celle d'acheter des produits à l'aveugle dans des boîtes thématiques continue de faire fureur.

De nombreux services par abonnement sont d'ailleurs nés autour de cette pratique ces dernières années, chacun y trouvant son compte. L'abonné qui peut découvrir des produits, la marque qui exploite le filon à des fins publicitaires, et le service qui fait payer son statut d'intermédiaire.

De quoi inspirer MSI qui propose désormais sa propre loot box via des revendeurs classiques ? On la trouve en effet proposée en deux niveaux, à 60 et 90 euros tout de même, elle contient des « accessoires Gamer » de la marque. Mais le constructeur nous indique que l'objectif n'est pas de la vendre à part. 

En effet, il s'agit d'une opération promotionnelle qui doit être annoncée dans la journée. Ce pack doit ainsi être offert avec certains ordinateurs portables MSI. Le fait que LDLC le propose également de manière séparée tient au système informatique de la boutique en ligne. 

Copié dans le presse-papier !

Comme prévu, Elon Musk a pris la parole hier soir pour dévoiler le nom du premier touriste de l'espace à avoir acheté un billet pour faire le tour de la Lune dans la fusée BFR : Yusaku Maezawa.

Il s'agit d'un milliardaire (ce qui ne surprendra personne) japonais et collectionneur d'art. Il ne sera pas seul puisqu'il embarquera avec lui six ou huit artistes et personnalités culturelles. Leur identité n'a pas été dévoilée, mais ils participeront tous au projet baptisé #dearMoon par Maezawa. « Ils devront créer quelque chose à leur retour sur Terre » affirme le milliardaire. Un site web dédié a été mis en ligne.

Yusaku Maezawa a payé toutes les places, mais n'a pas donné d'indication sur le tarif demandé. Même discrétion sur le montant de l'opération chez Elon Musk et SpaceX. La fortune du japonais est estimée à près de 3 milliards de dollars selon Forbes.

Le voyage est prévu pour 2023. Pour rappel, la fusée BFR (Big Falcon Rocket ou Big Fucking Rocket) n'a pas encore effectué le moindre vol.