du 02 novembre 2018
Date

Choisir une autre édition

La Conférence internationale des commissaires à la vie privée (ICDPPC) lance une consultation publique sur l'éthique et la protection des données avec l'intelligence artificielle, ouverte jusqu'au 25 janvier 2019.

Le texte pose six principes et appelle à une gouvernance internationale sur le sujet. Des buts des plus classiques, surtout là pour préempter le sujet et amener le secteur privé à afficher leur collaboration.

Les principes ne dépaysent pas : justice, vigilance et attention continues, transparence et intelligibilité des systèmes, vie privée par défaut et par conception, pouvoir des sujets de traitement et, enfin, lutte contre les biais et discriminations.

La gouvernance consiste à monter un groupe de travail permanent sur la question.

La vie privée est, bien sûr, devenu un sujet sensible et surtout un argument commercial pour certaines sociétés. La dernière conférence de l'ICDPPC avait été ouverte par Tim Cook, le patron d'Apple, qui a vertement tancé les grands groupes technologiques.

Les CNIL mondiales consultent sur l'intelligence artificielle
chargement Chargement des commentaires...