du 22 janvier 2020
Date

Choisir une autre édition

Le vote électronique de retour pour les élections consulaires de 2020

Le ministère des Affaires étrangères annonce avoir homologué le 15 janvier dernier « une nouvelle plateforme de vote par Internet pour les élections consulaires de mai 2020, les conditions de sécurité étant réunies et un avis positif des membres de la commission d’homologation ayant été rendu ».

Alors que les Français de l’étranger avaient pu voter par Internet en 2012, pour les législatives, puis en 2014, pour les élections consulaires, le gouvernement avait préféré jeter l’éponge en 2017, à quelques semaines du premier tour des législatives, sur recommandation de l’Agence nationale pour la sécurité des systèmes d’information (ANSSI).

Quelques mois après son élection, Emmanuel Macron s’était engagé à ce que les pouvoirs publics travaillent à une « solution parfaitement sécurisée » et opérationnelle dès les élections consulaires de 2020 – l’objectif final restant les législatives de 2022.

La nouvelle plateforme aurait « subi plusieurs tests techniques pour vérifier sa robustesse et la sécurité de l’élection », explique le Quai d’Orsay. « Deux tests grandeur nature ont été menés en juillet et novembre 2019 auprès de 12 000 électeurs volontaires sous le contrôle du bureau du vote électronique et d’experts indépendants. »

Le nom du prestataire retenu n’a pas été dévoilé (à ce sujet, voir notre article). « Le franchissement de cette étape importante signifie que les Français de l’étranger auront le choix de voter non seulement à l’urne ou par procuration, mais également par Internet pour élire leurs représentants en mai 2020 », conclut l’exécutif.

 
chargement Chargement des commentaires...