du 06 octobre 2017
Date

Choisir une autre édition

Le 12 octobre, la commission LIBE est censée apporter la dernière touche au règlement ePrivacy pour le parlement, en adoptant en séance plénière le rapport de l’eurodéputée Marju Lauristin. Selon IAPP et Contexte, le vote sera reporté. IAPP évoque un délai d’au moins d’une semaine.

Les trois commissions pour avis ont rendu leur copie ces derniers jours, alarmant la Quadrature du Net et Qwant sur le respect du consentement de l’utilisateur. ePrivacy, dont l’application est prévue en mai 2018, en même temps que le RGPD, doit protéger des angles morts de son cousin, notamment sur les métadonnées, les communications et les cookies.

Le vote d’ePrivacy repoussé au Parlement européen
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Face à l'émergence du marché des objets connectés, tous les constructeurs y vont de leur solution maison, devant leur permettre d'être LE leader qui fournira ces milliards d'appareils.

Dans cette course, ARM annonce une nouvelle initiative peu avant l'ouverture du MWC 2018 de Barcelone : un SoC contenant un microcontrôleur (MCU), un modem et une integrated SIM (iSIM).

Cette dernière est basée sur Kigen OS et la solution de sécurité CryptoIsland d'ARM, le tout étant compatible avec les standards de la GSMA.

Copié dans le presse-papier !

L'an dernier, la filiale télécom du groupe Bouygues a engrangé 5,1 milliards d'euros (+7 % sur un an), grâce à l'arrivée de clients et au relèvement des prix sur les offres mobiles premium et sur les offres fixes de mai (PDF). La société affiche 260 millions d'euros de bénéfices (168 millions de mieux qu'en 2016), pour 1,208 milliard d'euros d'investissement.

Au 31 décembre, l'opérateur compte 14,4 millions de clients sur mobile, soit 150 000 clients de plus sur le trimestre, 500 000 de mieux sur l'année. Sur le fixe, 340 000 clients supplémentaires sont apparus sur l'année, 98 000 sur le trimestre. Cette progression compte le recrutement de clients fibre (FTTH) : ils sont 265 000, soit 2,2 fois plus qu'à fin 2016.

20 millions de prises fibre ont été « sécurisées » à fin 2017 (+11 millions face à la fin 2016). 4 millions de prises sont commercialisées (+2 millions sur l'année). Rappelons que l'opérateur ne déploie pas de fibre en propre, préférant cofinancer les efforts de ses concurrents, alors que le groupe Bouygues a une certaine expérience du BTP et de la construction de réseaux.

Notons aussi que TF1, en conflit avec certains opérateurs auxquels il tente d'imposer MyTF1 Premium, a vu son chiffre d'affaires grandir de 3 % l'an dernier, pour atteindre 2,1 milliards d'euros. Cela en partie via la hausse des revenus publicitaires. Le résultat net se situe à 60 millions d'euros, grâce notamment à un plan d'économie de 27 millions d'euros.

Copié dans le presse-papier !

De 20 000 mi-novembre, l'opérateur revendiquait 50 000 clients fin 2017. Aujourd'hui, quatre mois après le lancement (lire notre analyse), Stéphane Richard annonce que le total passe à 100 000. La croissance se serait donc a nouveau accélérée en début d'année, permettant de doubler la mise.

« Sur les 100.000 nouvelles recrues, plus de 30 % sont des clients de l'opérateur », ajoute Marc Rennard, directeur général adjoint en charge d'Orange Bank, à nos confrères des Échos. Par contre, pas un mot sur le nombre de comptes actifs, un élément pourtant important.

Orange Bank est pour le moment dans le rouge avec un résultat d'exploitation négatif de 93 millions d'euros. Mais cette situation est logique pour un lancement, et elle devrait encore durer quelques années.

Copié dans le presse-papier !

Twitter vient d'annoncer de nouvelles règles concernant les publications identiques ou similaires à travers de multiples comptes : celles-ci sont désormais purement et simplement interdites.

L'idée est de limiter les abus, notamment le spam et autres comportements agressifs. Cela concerne également les retweets, like, follow et même les publications planifiées à l'avance. Certaines exceptions existent bien entendu, pour les situations d'urgences et autres services publics qui peuvent avoir des besoins réels en la matière.

Dans la foulée, TweetDeck a été modifié pour prendre en compte ces changements. Ainsi, il ne sera plus possible d'effectuer une même action avec différents comptes. Les développeurs de services tiers sont invités à faire de même d'ici le 23 mars, sous peine de suspension.

Notez que certains utilisateurs ont rencontré hier des problèmes d'accès à TweetDeck, les obligeant à reconnecter leurs différents comptes. Un problème assez largement constaté, mais pas chez tout le monde.

Copié dans le presse-papier !

Via une mise à jour de son application iOS, le fabricant ajoute la prise en charge (attendue) du système domotique d'Apple. Pour rappel, cette caméra fait également office d'écoute bébé et de veilleuse multicolore avec des berceuses.

Le fabricant précise que de nouveaux appareils Arlo devraient prendre en charge HomeKit d'Apple à l'avenir, sans plus de détails. Pour rappel, Netgear a récemment annoncé se séparer de sa branche Arlo pour l'introduire en bourse (elle reste néanmoins une filiale et Netgear devrait conserver 80 % des parts).