du 15 octobre 2018
Date

Choisir une autre édition

L'annonce de la faille a été menée par Associated Press, qui donne de plus amples informations en s'appuyant sur les déclarations d'une source.

La brèche pourrait être en place depuis plusieurs mois chez un partenaire en charge de gérer les déplacements de certains employés, mais elle n'aurait été détectée que récemment. Au moins 30 000 de ces employés seraient concernés, avec des informations personnelles et des numéros de cartes bancaires.

« Il est important de comprendre qu’il s’agissait d’une faille d’un partenaire commercial [NDLR : son nom n'est pas indiqué] unique proposant un service à un très petit pourcentage du personnel », affirme Joseph Buccino, porte-parole du Pentagone.

L'enquête est toujours en cours et les personnes concernées seront contactés affirment le Département de la Défense. Le partenaire incriminé est toujours sous contrat avec le Pentagone, mais des mesures ont été prises pour y mettre fin, assure Joseph Buccino.

Le Pentagone révèle une faille de sécurité qui affecterait 30 000 personnes
chargement Chargement des commentaires...