du 02 mai 2018
Date

Choisir une autre édition

Le PDG de WhatsApp quitte Facebook : désaccord sur le chiffrement ?

Jan Koum, co-fondateur de WhatsApp, PDG depuis le rachat par Facebook et membre du conseil d'administration de ce dernier, a annoncé son départ.

Officiellement, Koum veut simplement passer plus de temps à s'occuper de ses loisirs personnels. Une sorte de retraite pour changer d'air et se reposer. Il évoque notamment ses voitures sur lesquelles il aime travailler.

Dans les commentaires de son annonce sur Facebook, on peut lire une réponse de Mark Zuckerberg, qui semble chagriné de ce départ. Il regrette de ne plus pouvoir travailler avec Koum. Grâce est également rendue à tout ce qu'il lui a « appris », notamment « le chiffrement » ou le fait de rendre le pouvoir aux utilisateurs et de ne plus le laisser dans des systèmes centralisés… ce que sont pourtant Facebook et WhatsApp.

Selon TechCrunch cependant, tout ne serait pas si rose. Koum aurait envisagé son départ depuis plus d'un an. Brian Acton, l'autre co-fondateur, est parti depuis plus de six mois et a soutenu le mouvement #DeleteFacebook dans le sillage du scandale Cambridge Analytica.

Koum se serait particulièrement battu sur deux créneaux : l'intrusion de la publicité et le chiffrement. La première pourrait débarquer maintenant qu'il est parti, tandis que le second pourrait être affaibli pour faciliter le programme WhatsApp For Business, qui suppose des interconnexions avec des services tiers.

Que ces rumeurs soient vraies ou non, elles interviennent malheureusement dans un contexte déjà complexe pour Facebook. La société communique à tour de bras, au risque d'une overdose médiatique. Fortement critiquée pour des questions de vie privée, elle risque de pâtir du départ de Jan Koum.

chargement Chargement des commentaires...