du 04 juin 2019
Date

Choisir une autre édition

Le nouveau login Apple obligatoire dans les applications si au moins un login tiers est proposé

L’une des plus grosses annonces hier soir durant la conférence d’ouverture de la WWDC était « Sign-in with Apple ». La fonctionnalité, bien que moins visible qu’un mode sombre dans iOS 13 ou le nouveau Mac Pro, pourrait avoir un écho plus large.

Apple, dont la communication est centrée sur la sécurité et le respect de la vie privée, proposera cet été un outil de login tiers, à la manière de ce que fournissent Google et Facebook depuis des années.

Mais pour bien se démarquer, Apple mise justement sur la vie privée : tout est chiffré, rien n’est enregistré, rien n’est communiqué aux applications et services en dehors du strict nécessaire. Mieux, la fonction peut générer des adresses email « relais » aléatoires si nécessaire.

Pour s’assurer que le service sera utilisé, Apple a modifié ses règles pour l’App Store. Désormais, toute application utilisant au moins un système tiers de connexion devra aussi proposer la solution d’Apple. Un point confirmé à TechCrunch par Apple.

Si ladite solution tient ses promesses, elle pourrait à terme s’avérer gênante pour les géants en place, dont le chiffre d’affaires est intimement lié à la collecte de données personnelles pour la personnalisation des publicités.

chargement Chargement des commentaires...