du 06 octobre 2017
Date

Choisir une autre édition

Certains l'attendaient, d'autres n'y croyaient plus, c'est désormais officiel : le navigateur Edge de Microsoft existera sous Android et iOS. L'éditeur indique répondre à la demande de ses utilisateurs voulant une même « expérience » sur PC et sur leurs appareils mobiles, et donc un même navigateur. Un point de vue qui a clairement du sens.

Cette application est pour le moment accessible sous la forme d'une préversion (en anglais), uniquement sous iOS via  TestFlight. Pour Android il faudra encore attendre un peu.

La société évoque de nombreuses nouveautés à venir, et l'arrivée de la Fall Creators Update devrait sans doute venir renforcer l'ensemble. Nous aurons l'occasion de revenir plus en détail sur cette nouvelle stratégie d'ici peu.

Le navigateur Edge de Microsoft en test sur iOS, bientôt sur Android
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Dans un billet de blog, Facebook annonce un nouvel investissement de 10 millions d'euros dans l'Hexagone, afin « d'accélérer l'innovation dans le domaine de l'intelligence artificielle ». Concrètement, le réseau social américain veut ainsi recruter une trentaine de doctorants, financer des bourses pour des étudiants, une dizaine de nouveaux serveurs, et « des jeux de données ouvertes pour les institutions publiques françaises ».

Un point encore assez flou, puisque la nature exacte des données n'est pas évoquée pour le moment. Le nombre total de chercheurs et d'ingénieurs dédié à cette activité en France chez Facebook doublerait enfin, pour atteindre 60 personnes.

En parallèle, le géant américain a annoncé vouloir former d'ici 2020, un million de personnes en Europe pour qu'elles apprennent « les compétences numériques dont elles ont besoin au travail ». L'éventail de techniques est assez large (et vague) puisque Facebook explique que les cours seront adaptés à chacun des participants, « les plus avancés pourront apprendre le code, tandis que d'autres apprendront peut-être à ouvrir un compte en banque en ligne ».

Les modalités d'accès à ces formations sont encore à découvrir.

Copié dans le presse-papier !

Le géant chinois, éditeur notamment d'applications comme QQ et WeChat, ou de jeux comme League of Legends, Clash of Clans ou Honor of Kings, a vu sa valorisation boursière progresser d'environ 128 % en l'espace d'un an, rapporte Bloomberg.

Une performance plus que notable qui lui permet d'atteindre la barre des 550 milliards de dollars. Cela en fait la cinquième entreprise la plus chère du monde, derrière Apple (920 milliards), Alphabet (792 milliards), Microsoft (694 milliards) et Amazon (624 milliards). Tencent double ainsi Facebook, qui passe en sixième position avec 527 milliards de dollars.

Le réseau social américain s'attend d'ailleurs à passer quelques mois difficiles en bourse après l'annonce de la mise en place de changements dans le flux d'actualités de ses membres. Ils doivent pousser davantage de contenus liés aux proches des utilisateurs, laissant moins de place aux marques ou aux autres pages.

Mark Zuckerberg pense que ces modifications feront baisser certains « indicateurs d'engagement » et ses revenus, par la même occasion. Mais il espère bien qu'ils seron bénéfiques aussi bien aux utilisateurs qu'à sa société, sur le long terme.

Copié dans le presse-papier !

Mi-décembre, Synaptics donnait le coup d'envoi de la production de masse de son capteur et annonçait un partenariat (sans plus de précision). Vivo profitait ensuite du CES de Las Vegas pour sortir du bois et présenter un prototype fonctionnel, mais rien de plus.

Au cours des derniers jours, les indiscrétions se sont multipliées. La TENAA (organisme de certification chinois) a ainsi mis en ligne des photos et quelques caractéristiques techniques du Vivo X20Plus UD. L'occasion d'apprendre par exemple qu'il dispose d'un écran de 6,43 pouces (2 160 x 1 080 pixels), d'un Snapdragon 660, de 4 Go de mémoire, etc.

Il y a peu, c'est le compte Twitter Zyad Atef qui a fait parler de lui en annonçant que le smartphone serait disponible le 25 janvier pour 3 998 yuans, soit 510 euros avec une conversion bête et méchante. Il n'y aurait donc plus que quelques jours à attendre pour en savoir plus.

Copié dans le presse-papier !

L'affaire avait fait du bruit en une seule journée : Wehe, application iOS capable de détecter les fournisseurs d'accès américains violant la neutralité du net, avait été bloquée sur l'App Store.

Vice, en contact avec le chercheur Dave Choffnes, développeur de l'application, indique cependant qu'elle est revenue. Pourquoi ? Apple a simplement expliqué que des vérifications avaient besoin d'être faites pour s'assurer que l'application faisait exactement ce qu'elle promettait.

Le chercheur a donc fourni les informations réclamées, levant le blocage de Wehe 18 heures après son instauration. Toujours selon lui, la conversation avec Apple aurait été « très plaisante », mais sans trop de détails puisque les raisons initiales du blocage n'avaient pas été données.

Il s'agirait donc plus d'un souci de transparence sur le processus de contrôle à l'entrée de l'App Store, avec un défaut de communication précise. Aux États-Unis bien sûr, avec la mise à sac de la neutralité du Net par la FCC et les combats qui se sont engagés pour sa protection, le blocage de l'application avait eu un écho particulier.

Copié dans le presse-papier !

ESL a annoncé vendredi la signature d'un partenariat important avec Facebook, faisant du réseau social « le principal partenaire de diffusion pour le plus haut niveau de compétitions e-sport : la CS:Go Pro League et le circuit ESL One ».

En clair, ESL fournit l'exclusivité de la diffusion de ces compétitions à Facebook, qui proposera des flux en anglais et en portugais. Les flux vidéo seront donc gérés par le réseau social, qui permettra l'intégration de son lecteur vidéo sur les sites relayant les compétitions.

Le premier tournoi à faire l'objet de ce partenariat n'est autre que l'ESL One Genting, qui se déroulera du 23 au 28 janvier prochain sur Dota 2. Les amateurs de CS:GO devront quant à eux attendre la saison 7 de la Pro League le 13 février pour découvrir le nouveau dispositif.

Les réactions des amateurs de sport électronique sont pour l'instant plus que circonspectes. Ils estiment que ce changement de plateforme ne devrait pas profiter aux audiences et à la visibilité des compétitions.