du 25 novembre 2019
Date

Choisir une autre édition

On pouvait s'y attendre, la décision prise vis-à-vis d'Eulerian fait boule de neige dans les outils visant à préserver la vie privée. Après la mise en place d'une mécanique de blocage dans uBlock Origin, c'est au tour de Brave d'annoncer qu'il fera de même dans une version à venir de son navigateur. 

Son fondateur, Brendan Eich, a pris la parole sur Twitter pour annoncer la nouvelle. Aucune date ou détails techniques n'ont pour le moment été donnés.

Cela irait bien entendu au-delà du seul cas d'Eulerian ou du site de Libération – épinglé pour l'utilisation de ces scripts –puisque d'autres font de même.

La CNIL, qui doit publier sous peu de nouvelles lignes directrices pour les outils de pistage en ligne, ne s'est toujours pas exprimée sur le sujet.

Le navigateur Brave bloquera lui aussi les scripts de pistage cachés via le DNS
chargement Chargement des commentaires...