du 14 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Le républicain Josh Hawley a déclaré vouloir « faire la lumière » sur les agissements de Google pour tout ce qui touche à la concurrence.

Hawley n’y va pas avec le dos de la cuillère : politique de vie privée trompeuse, vol de contenus à la concurrence et rétrogradation des sites des rivaux. Une assignation à comparaître aurait été envoyée, mais la firme indique ne pas l’avoir reçue. Selon une porte-parole, Google dispose d’une « politique forte de protection de la vie privée ».

Hawley érige en exemple de ce qui cloche l’amende infligée par l’Union européenne à Google, de 2,42 milliards d’euros (et dont la société a fait appel).

Il se pourrait aussi bien que l'homme politique, qui brigue le poste de sénateur pour son état, agite la menace d’un procès pour s’attirer certaines faveurs. On imagine que Google et son armada d’avocats sont déjà sur le pied de guerre.

Le Missouri accuse Google de pratiques anticoncurrentielles
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Depuis son introduction il y a quelques années, la gestion des comptes n’avait pas réellement été rénovée. Qu’à cela ne tienne, Google s’y colle.

En cours de déploiement sur Android, elle sera ensuite diffusée sur le web et iOS plus tard dans l’année. Elle veut rendre l’ensemble plus clair, en donnant accès en priorité aux éléments les plus importants : sécurité, vie privée, informations de paiement, liste des appareils, achats, abonnements, réservations et contacts.

Un nouvel outil de recherche permet – enfin – de chercher un paramètre en particulier, comme le changement de mot de passe. Google ajoute dans la foulée une section dédiée à l’aide, avec des réponses aux opérations courantes comme la mise à jour d’un espace de stockage.

Côté sécurité et vie privée, Google pousse en avant les types de données sauvegardés par le compte pendant l’utilisation des services. Un bilan de sécurité remanié est également proposé, pour revoir rapidement les principales options dans ce domaine.

La société ajoute que des conseils et notifications peuvent apparaître selon le contexte. Par exemple, si Google détecte que le compte est utilisé sur un vieil appareil, mettant en danger les données de l’utilisateur. Dans notre cas, il était recommandé de supprimer le compte d’un Galaxy S6.

Comme indiqué, cette nouvelle gestion n’est disponible que pour Android. Elle n’ajoute pas de nouvelles sections ou fonctionnalités, mais rénove les existantes pour les rendre plus simples à trouver.

Copié dans le presse-papier !

L'ancien employé s'exprime chez CNN : « Je n'ai pas piraté le système. Les données que je collectais étaient si graves que je devais alerter les médias ».

« Il affirme avoir découvert que 1 100 modules de batterie endommagés avaient été installés dans des voitures du modèle 3 actuellement sur la route », selon nos confrères. Ce n'est pas tout : de grandes quantités de déchets seraient dangereusement stockées par Tesla, le nombre de Model 3 vendus aurait été exagéré, etc.

Dans sa plainte, Tesla réfute en bloc les accusations sur les batteries et dit que Matrin Tripp a énormément exagéré la question des déchets. De son côté, Elon Musk rétorque qu'il n'y a rien de nouveau sur ce point et rappelle que l'ancien employé est poursuivi pour avoir divulgué des secrets.

Copié dans le presse-papier !

Dans les mois à venir la société va se battre avec NVIDIA sur le terrain des écrans haut de gamme et veut mettre toutes les chances de son côté. Après avoir annoncé la seconde mouture de sa technologie FreeSync au CES 2017, avec gestion du HDR, elle veut ainsi pousser ce dernier.

Il faut dire qu'en face, NVIDIA communique sur la marque G-Sync HDR, ce qui pouvait donner l'impression d'être seul à proposer cette possibilité.

Dans une interview accordée à PC Perspective, Antal Tungler détaille également les caractéristiques nécessaires pour obtenir ce label : HDR600, 99 % du spectre BT.709 et 90 % du DCI P3, ainsi qu'une latence minimale (non précisée).

Une manière là aussi de répondre à NVIDIA qui annonce être assez strict sur ses critères et vouloir proposer peu de modèles G-Sync HDR « mais que ce soit systématiquement le meilleur de sa gamme ». Il faut dire qu'à 2500 euros pièce, on en attend pas moins.

Ainsi, la question du tarif sera l'enjeu crucial. AMD a toujours misé sur le côté plus accessible de FreeSync, quitte à ne pas être trop regardant sur les caractéristiques techniques. S'agira-t-il cette fois de proposer mieux ou aussi bien pour vraiment moins cher ? La réponse dans les semaines qui viennent.

Copié dans le presse-papier !

Les deux sociétés viennent d'annoncer que la distribution Linux était désormais certifiée, dans sa version 16.04 LTS, pour certains Mini PC NUC.

L'idée est de pousser une solution commune auprès des intégrateurs et développeurs dans le cadre de solutions consacrées aux objets connectés (IoT) et autres « smart displays ». Des images spécifiques sont ainsi distribuées.

La liste des appareils concernés est disponible par ici.

Copié dans le presse-papier !

Au début du mois, nous apprenions que les trois fabricants de puces avaient reçu la visite d'enquêteurs chinois, après avoir constaté que les prix de la DRAM avaient « considérablement augmenté ».

« Selon la loi antitrust chinoise, Samsung, SK Hynix et Micron pourraient être condamnés à une amende entre 800 millions et 8 milliards de dollars » s'ils sont reconnus coupables d'entente sur les prix rapporte Digitimes, citant des sources proches du dossier.

L'enjeu est important : « La Chine essaie de protéger son marché des PC et des smartphones contre la hausse du prix de la DRAM » expliquait récemment une analyste à Reuters.

Rappelons enfin que Samsung, SK Hynix, Elpida Memory (racheté par Micron) ont déjà été condamnés pour entente sur les prix de la DRAM.