du 14 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Le républicain Josh Hawley a déclaré vouloir « faire la lumière » sur les agissements de Google pour tout ce qui touche à la concurrence.

Hawley n’y va pas avec le dos de la cuillère : politique de vie privée trompeuse, vol de contenus à la concurrence et rétrogradation des sites des rivaux. Une assignation à comparaître aurait été envoyée, mais la firme indique ne pas l’avoir reçue. Selon une porte-parole, Google dispose d’une « politique forte de protection de la vie privée ».

Hawley érige en exemple de ce qui cloche l’amende infligée par l’Union européenne à Google, de 2,42 milliards d’euros (et dont la société a fait appel).

Il se pourrait aussi bien que l'homme politique, qui brigue le poste de sénateur pour son état, agite la menace d’un procès pour s’attirer certaines faveurs. On imagine que Google et son armada d’avocats sont déjà sur le pied de guerre.

Le Missouri accuse Google de pratiques anticoncurrentielles
chargement Chargement des commentaires...