du 06 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Le ministère de la Justice et les procureurs des États américains ont prévu une rencontre cette semaine. Le thème ? Les craintes que les réseaux sociaux « étouffent volontairement le libre échange d'idées », rapporte Reuters.

Depuis plusieurs mois, les médias et réseaux sociaux sont accusés par les Républicains de biais politique. Selon eux, ces entreprises privilégieraient les points de vue de gauche, dans leurs classements et leur modération.

Dernièrement, Donald Trump a menacé ces sociétés, en premier lieu Facebook et Google, les menaçant d'une enquête. Le président de l'autorité des télécoms (FCC), Ajit Pai, a remis le couvert hier en amont d'auditions de Facebook et Twitter au Congrès américain.

Le ministère américain de la Justice soupçonne les grandes plateformes de partialité
chargement Chargement des commentaires...