du 18 mai 2020
Date

Choisir une autre édition

Le langage Rust fête ses cinq ans

La version 1.0 du langage, soutenu par Mozilla, est sortie en mai 2015. Il a parcouru depuis beaucoup de chemin. Open source, il est conçu avant tout pour le développement système, avec les performances du C et des caractériques de langages de plus haut niveau, comme Java ou C#. 

Rust attire clairement l’attention depuis sa création. Mozilla l’utilise pour ses propres besoins. Dans Firefox, tous les nouveaux développement se font ainsi avec le langage. Par exemple, toute la modernisation du code intervenue depuis Quantum.

Microsoft s’y intéresse également de près. L’éditeur y a consacré une série de billets de blogs pour en expliquer les nombreux bienfaits, notant qu’avec son niveau de performances, il serait à même de convenir pour le développement de Windows, une partie des risques inhérents au C/C++ étant éliminés avec Rust.

L’éditeur notait toutefois que le facteur temps était encore une barrière, entre autres soucis potentiels relevés. Rust est en route vers la maturité, et Microsoft (qui l’utilise quand même dans d’autres projets) semble surtout attendre que le temps fasse son œuvre. La firme a d’ailleurs publié il y a trois semaines son Rust/WinRT en préversion sur GitHub.

Mozilla fait de son côté le récapitulatif des principales améliorations portées au langage depuis cinq ans, et elles sont nombreuses. Le Rust semble promis à un brillant avenir, et le père de Firefox ne se prive pas pour rappeler qu’il a été élu « langage de développement le plus apprécié » ces quatre dernières années au classement Stack Overflow

chargement Chargement des commentaires...