du 22 novembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Le Green Friday s’oppose au Black Friday et « à la consommation irresponsable qu’il entraîne »

Cette opération a été lancée l'année dernière par Envie, qui se définit comme « un réseau d'entreprises de l'économie sociale et solidaire présentes partout en France ». Altermundi , Emmaüs, Ethiquable, DreamAct et le REFER ont rejoint le mouvement.

Le collectif Green Friday regroupe des associations et des entreprises, « avec le soutien de la Ville de Paris ». Il milite pour une consommation responsable et le choix du Black Friday est tout sauf anodin. Cette date « est le symbole de l’hyperconsommation qui implique des surproductions de biens manufacturés voraces en ressources, souvent non renouvelables et polluantes ».

Le collectif explique que « les entreprises participant à l’opération ne proposeront pas de réductions à leurs clients le jour du Black Friday et s’engagent à reverser 15% de leur chiffre d’affaires de la journée au profit de HOP (association de lutte contre l’obsolescence programmée) ».

Des événements autour de la sensibilisation à la consommation responsable et des ateliers réparations seront également organisés un peu partout en France dès demain.

chargement Chargement des commentaires...