du 07 novembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Le gouvernement présélectionne quatre instituts interdisciplinaires d’intelligence artificielle

Dans son rapport sur l'intelligence artificielle, Cédric Villani préconisait la mise en place de quatre à six Instituts interdisciplinaires d’intelligence artificielle (3IA).  Une proposition reprise par Emmanuel Macron avec « quatre ou cinq instituts dédiés, ancrés dans des pôles universitaires et maillant le territoire ».

Aujourd'hui, Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, annonce la présélection de quatre dossiers sur la douzaine déposés :

  • Grenoble : MIAI@Grenoble-Alpes avec pour applications privilégiées la santé, l’environnement et l’énergie
  • Nice : 3IA Côte d'Azur avec pour applications privilégiées la santé et le développement des territoires
  • Paris : PRAIRIE avec pour applications privilégiées la santé, les transports et l’environnement
  • Toulouse : ANITI avec pour applications privilégiées le transport, l’environnement et la santé.

« Ces sites devront désormais déposer un projet détaillé avant le 15 janvier 2019, afin d’obtenir leur labellisation 3.I.A. définitive après examen par le jury international », indique le Gouvernement. Une enveloppe de 100 millions d'euros est disponible pour le financement et l’ANR indiquera à chaque projet le montant attribué.

Le grand absent est donc l'institut DataIA de Paris Saclay, pourtant évoqué durant la conférence de presse suivant la remise du rapport de Cédric Villani.

chargement Chargement des commentaires...