du 19 novembre 2019
Date

Choisir une autre édition

Après avoir placé le fabricant sur liste noire, l'administration de Donald Trump lui a accordé une licence temporaire de 90 jours pour continuer ses échanges commerciaux avec les entreprises américaines.

L'autorisation avait déjà été renouvelée une première fois (pour 90 jours) et elle l'a de nouveau été lundi, là encore pour trois mois, comme le rapporte Reuters

Le fabricant chinois affirme à nos confrères que ce nouveau report n'aura pas « d'impact substantiel sur ses affaires. Cette décision ne change pas non plus le fait que Huawei continue d'être traité injustement ».

L'entreprise ne s'arrête pas en si bon chemin : « Ajouter Huawei à la liste noire a causé plus de tort aux États-Unis qu’à Huawei. Cela a entraîné un préjudice économique important aux entreprises américaines avec lesquelles Huawei fait des affaires ».

Le gouvernement américain prolonge finalement de 90 jours l'autorisation de Huawei
chargement Chargement des commentaires...