du 17 mai 2018
Date

Choisir une autre édition

Le gendarme boursier américain monte une arnaque en crypto-monnaie (éducative)

La SEC a proposé une levée de fonds en crypto-monnaie (ICO), HoweyCoins, pour apprendre la prudence aux investisseurs. Le projet veut ainsi remodeler le monde du voyage, en l'ouvrant à tous, grâce à une nouvelle monnaie.

La page présente tous les traits d'une ICO : une invitation explicite à investir, un bonus proposé pour un temps limité (avec un énorme décompte), le traditionnel livre blanc promettant de révolutionner un domaine quelconque et les photos d'une équipe jeune et dynamique. En cliquant sur « Acheter des coins maintenant », la page renvoie vers le site de la SEC dédié aux investisseurs individuels, révélant la supercherie.

Les autorités financières n'ont de cesse d'alerter sur les dangers de ces levées de fonds, très à la mode, dont certaines se révèlent être des arnaques élaborées. L'Autorité a même mis des plateformes de crypto-monnaies sur liste noire. La SEC a elle-même annoncé l'arrestation des auteurs d'une ICO frauduleuse le mois dernier.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Craig Newmark, derrière le site de petites annonces, a signé un chèque de 20 millions de dollars. The Markup est fondé par Julia Angwin et Jeff Larson, connus outre-Atlantique pour plusieurs enquêtes chez ProPublica. L'entreprise est dirigée par Sue Gardner, ex-directrice générale de la fondation Wikimedia.

Le but : explorer les dessous de la Silicon Valley, les technologies et leurs effets sur la société. Chez ProPublica, ils avaient notamment révélé le tri ethnique permis par les outils publicitaires de Facebook, ainsi qu'un biais racial dans les scores de risque criminel.

Copié dans le presse-papier !

Lancée en 2015, Astro est une application regroupant et triant vos emails. Elle intègre un assistant numérique Astrobot.

Le service ne prend désormais plus de nouvelles inscriptions, et il fermera ses portes le 10 octobre pour les autres. Cet arrêt brutal fait suite au rachat d'Astro par Slack. Les deux partenaires veulent maintenant « construire l’avenir de l’interopérabilité entre Slack, les emails et calendriers ».

Copié dans le presse-papier !

Dans une interview aux Échos, Isabelle Falque-Pierrotin a dressé un nouveau bilan des plaintes, quatre mois après l’entrée en vigueur du règlement européen sur la protection des données (RGPD). « Les indicateurs explosent, prévient la présidente de la CNIL. Chez les particuliers, nous avons enregistré une augmentation de 64 % des plaintes et de la part les professionnels, nous avons reçu plus de 600 notifications de violations de données concernant environ 15 millions de personnes, soit environ 7 par jour depuis le 25 mai ».

Selon les premiers chiffres fournis par la même autorité, 100 jours après l’entrée en application du règlement, la Cnil nous avait indiqué avoir été saisie en tout de « 2 770 plaintes contre 1 780 sur la même période en 2017, qui était déjà une année record ». Soit hausse globale de près de 56 %.

Les plaintes, qui « portent essentiellement sur les obligations de transparence et le consentement », concernent pour certaines les géants du Net. Ces plaintes collectives seront traitées en priorité, assure IFP chez nos confrères. Elle sait que les autorités de contrôle jouent ici leur crédibilité. Quant à Mark Zuckerberg, qui voit dans le RGPD un texte « très positif », elle répond que cette posture est surtout « un enjeu d'image et de marketing » de la part du réseau social. 

Sur son site, la CNIL dévoile d’autres chiffres, notamment ces 24 500 organismes qui ont désigné un délégué à la protection des données. La commission fait d’autres annonces, comme la mise en ligne prochaine d’un Mooc pour se familiariser avec les fondamentaux du règlement, ou encore de fiches pratiques pour les collectivités. 

Copié dans le presse-papier !

Le studio de jeux vidéo, qui a connu le succès en 2012 avec sa série épisodique The Walking Dead, ne conserve que 25 employés sur 250.

Telltale a pâti de sa recette usée d'un jeu à choix, dont il n'a pas su se détacher, et dans laquelle les ficelles apparaissent rapidement.

Elle a aussi maintenu un moteur de jeu jugé vieillissant, Telltale Tool. En l'absence de moteur physique, notamment, les développeurs devaient animer à la main certains événements aujourd'hui banals. Une cause de ce qu'on appellerait « la fatigue Telltale », qui amenait aussi par nombreux ralentissements et bugs pour les joueurs.

Le personnel a rapidement crû pour accumuler les projets mais les performances commerciales ont chuté à compter de 2014, souligne Gamekult. Le studio aurait tenu grâce au jeu de survie 7 Days To Die, qu'il éditait.

Selon l'entreprise, les améliorations de l'an passé ne se sont pas traduites en ventes suffisantes pour tenir. À en croire deux employés, les problèmes de fond étaient compensés par de nombreuses heures supplémentaires, sans grande récompense.

Les 25 employés restants devraient honorer le contrat sur Minecraft Story Mode. La saison finale de The Walking Dead, à moitié publiée, pourrait être bouclée à l'aide de partenaires dont Telltale ne dit rien.

La série Stranger Things convenue avec Netflix et la seconde saison de Wolf Among Us passeraient bien à la trappe. Dans le cadre de son contrat avec Netflix, Telltale devait abandonner son vieux moteur pour Unity, référence actuelle pour les indépendants, rapportait Variety.

Copié dans le presse-papier !

Pour en profiter, il faut simplement lancer l'application et pointer la caméra de votre smartphone sur un objet (ou un code-barre). La reconnaissance visuelle fait ensuite le reste pour trouver le même objet (ou un approchant) dans la boutique d'Amazon.

Des liens pour lancer l'application du revendeur ou vous rendre sur son site web sont proposés, aux côtés d'informations comme les tarifs et la moyenne des notes. Cette fonctionnalité est en cours de déploiement auprès d'un petit nombre d'utilisateurs aux États-Unis.

Aucun détail n'est fourni sur l'accord financier entre Snapchat et Amazon. Selon la déclaration d'un porte-parole de Snapchat reprise par TechCrunch, la « motivation » première serait d'ajouter des fonctionnalités et faire de l'application un élément central entre votre vie numérique et physique.

Bien évidemment, cela n'exclut pas un volet financier, par exemple avec une affiliation sur les ventes, mais le porte-parole n'est pas entré dans ce genre de détail.