du 02 octobre 2017
Date

Choisir une autre édition

Après avoir présenté des drones aux couleurs de Star Wars, la société dévoile un nouveau modèle Mini qui ne mesure que 42 mm de diamètre pour un poids de 46 grammes. Il peut atteindre 3,6 km/h (deux fois moins que le Sphero original) avec une portée d’une dizaine de mètres en Bluetooth.

Bien évidemment, le tout se pilote depuis un terminal mobile (Android 5.0+ ou iOS10+). Dans le bundle, trois minis cônes de trafic (orange) et six quilles de bowling miniatures sont présents. Le tarif est de 49,99 dollars, contre près de 130 euros pour le grand frère.

Le drone Sphero Mini débarque pour 50 dollars
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Twitter vient d'annoncer que les vidéos diffusées sur sa plateforme indiqueront désormais des statistiques de vues, comme ailleurs.

Celles-ci s'afficheront par défaut en bas à gauche d'un élément, permettant à chacun de voir les « performances » concrètes de tel ou tel compte, une vue étant plus complexe à générer qu'un follower.

Pour autant, les critères sont minimes puisqu'il suffit que la vidéo soit visible à plus de 50 % sur l'écran pendant au moins deux secondes pour être comptabilisée. Un simple scroll sans attention particulière avec la lecture automatique enclenchée peut donc suffire.

Copié dans le presse-papier !

Atos vient de lancer une OPA sur Gemalto, le poids-lourd de la carte à puce dans l'Hexagone. Il y est question de 46 euros par action, soit un montant total de 4,3 milliards d'euros, soit 42 % de prime par rapport au cours de bourse précédant l'offre.

Celle-ci a été émise le 28 novembre, est valable jusqu'au 15 décembre mais n'a été dévoilée qu'hier. Le conseil d'administration de Gemalto n'a pas encore donné son point de vue sur cette offre, qualifiée de « non sollicitée ».

BPI France, le premier actionnaire de Gemalto, serait quant à lui favorable à ce rapprochement. Verdict cette semaine.

Copié dans le presse-papier !

Les tests de la Titan V de NVIDIA continuent, alors que les premières cartes arrivent suite à la mise en vente de ce modèle haut de gamme.

Cette fois, c'est une chaîne YouTube qui a testé les performances de la bête pour le minage de crypto-monnaie, rapporte Wccftech. Et à ce petit jeu, le GPU Volta semble plutôt efficace, malgré une consommation raisonnable.

Est-ce pour autant rentable, une telle carte étant vendue aux alentours de 3100 euros ? À chacun de faire ses comptes.

Copié dans le presse-papier !

Sérieux revers pour l'AACS LA, l'association gérant les licences sur les galettes UHD, et dont font partie notamment Disney, Intel, Microsoft et Warner Bros. Sans trop que l'on sache comment, 72 clés AACS 2.0 peuvent être téléchargées d'un nombre croissant de sites, autorisant le « rip » des Blu-ray UHD avec des logiciels communs. En d'autres termes, le nombre de films piratés devrait augmenter.

TorrentFreak fait remarquer que ce n'est pas la première fois qu'une solution de rip pour Blu-ray UHD voit le jour, puisqu'une entreprise russe proposait un logiciel dédié depuis quelques mois. DeUHD est capable d'accomplir la même opération, mais pour environ 200 euros et avec une liste réduite de compatibilité avec les disques et lecteurs.

Il serait particulièrement intéressant de savoir comment ces clés ont été obtenues, tant la sécurité qui entoure d'ordinaire ce genre de protection est élevée. En attendant, même si elles sont en circulation, les clés ne sont pas toujours simples à récupérer, des sites (notamment Digg) fermant les sujets dédiés par crainte de plaintes DMCA.

Copié dans le presse-papier !

La Haute assemblée a adopté hier, contre l’avis du gouvernement, un amendement créant « une taxe sur les locaux destinés au stockage des biens vendus par voie électronique ».

Visant principalement les « grandes plateformes comme Amazon » et les « "drive" développés par les enseignes de grande distribution », ce nouveau prélèvement prévaudra uniquement pour les locaux d’au moins 400 m², sur le modèle de la taxe sur les surfaces commerciales (TASCOM).

Son montant dépendra du chiffre d’affaires de l’entreprise, ainsi que de la surface du local de stockage. Il est prévu que le taux au mètre carré oscille entre 5,74 euros et 34,12 euros. À moins que les députés, qui auront bientôt leur mot à dire sur le projet de loi de finances voté par le Sénat, ne souhaitent revenir sur cette nouvelle taxe...