du 04 juin 2020
Date

Choisir une autre édition

Le déploiement du nouvel Edge commence enfin

Il aura fallu du temps, entre l’annonce du projet fin 2018 et l’arrivée de la première version finale le 15 janvier dernier. Quatre mois et demi plus tard, le déploiement du navigateur commence dans Windows Update, après avoir été promis durant la conférence Build.

Dans un article technique, on apprend que cette diffusion concerne toutes les versions de Windows 10 en cours de support. L’installation du nouvel Edge remplace l’ancien, l’article précisant que les sites épinglés, favoris et autres seront repris tels quels. Les extensions seront détectées et, autant que possible, réinstallées dans le nouveau venu.

La version diffusée est la 83, bien plus complète que la 81 lancée en janvier. Elle est notamment compatible avec les machines ARM64 (dont la Surface X), sait synchroniser les extensions (mais toujours pas l’historique) et a renforcé des fonctions comme l’annotation des PDF, l’une des forces du précédent Edge.

Si le nouveau navigateur s’installe via Windows Update, donc automatiquement, il se mettra ensuite à jour de lui-même selon un cycle de six semaines, le même que Chromium sur lequel il est basé. Le recours à Windows Update permet le déploiement automatique, évitant de s’appuyer trop longtemps sur le libre arbitre des utilisateurs. Ce n’est plus une question de choix.

Ce cycle de mise à jour est la plus grosse différence avec l’ancien Edge. La base Chromium évoluant rapidement, il fallait pouvoir suivre le rythme. Le premier Edge ne pouvait qu’être vite dépassé, ses liens apparemment indissolubles avec Windows l’empêchant d’être mis à jour autrement qu’une fois tous les six mois avec les évolutions semestrielles de Windows 10.

Autre gros changement pour Edge, sa disponibilité pour Windows 7, 8, 8.1 et macOS, sans parler des applications mobiles Android et iOS existantes et de la mouture Linux en préparation. Microsoft a enfin un navigateur synchronisé multiplateformes, lui permettant de lutter avec Chrome, Firefox ou encore Opera dans ce domaine.

Le déploiement commençant tout juste, il n’est pas sûr que l’installation se fasse immédiatement. Mais une fois installé, on ne pourra pas le manquer : un raccourci sera placé sur le bureau et un autre épinglé dans la barre des tâches.

chargement Chargement des commentaires...